Accueil » Coopération-Diplomatie » Coopération Burkina Faso-Gabon : séance de travail entre les deux chefs d’Etat

Coopération Burkina Faso-Gabon : séance de travail entre les deux chefs d’Etat

(Libreville, 26 février 2021, TU+1). Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba, se sont entretenus à Libreville ce jour, dans le cadre de la visite de travail et d’amitié du chef de l’Etat burkinabè. Au palais de la Rénovation, les deux chefs d’Etat ont passé en revue l’état de la coopération entre leurs deux pays, se fixant pour objectif de la réactiver, dans le cadre de la commission mixte dont la dernière session remonte à 2012.

« La présente visite, qui est marquée du sceau de la fraternité et de l’amitié entre nos peuples, nos gouvernements, et, personnellement, entre vous et moi, est une opportunité pour examiner et traduire en réalité le potentiel très important, qui consolidera notre relation bilatérale », a introduit le président du Faso, au cours du tête-à-tête avec le président Bongo.

Les deux chefs d’Etat ont donné des instructions à leurs ministres en charge des Affaires étrangères, de se mettre à la tâche, pour dégager les priorités dans lesquelles le Burkina Faso et le Gabon pourraient s’engager, dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Les enjeux de sécurité et de santé, marqués par le terrorisme et la pandémie de la Covid-19 ont été également au centre de leur entretien. « Le terrorisme, ce n’est pas seulement au Sahel. C’est une gangrène qui se propage », a dit Roch Marc Christian Kaboré, qui a remercié son hôte gabonais, pour sa solidarité dans cette lutte.

Pour accélérer le processus de coopération entre Ouagadougou et Libreville, point de desserte de la compagnie nationale Air Burkina, et pour une réciprocité diplomatique, le gouvernement burkinabè espère l’ouverture prochaine d’une ambassade du Gabon au Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *