Accueil » Economie-Finances » Coronavirus au Burkina Faso: les commerçants reprennent leurs affaires à Rood Wooko

Coronavirus au Burkina Faso: les commerçants reprennent leurs affaires à Rood Wooko

Le 26 mars 2020 dernier, la fermeture du marché Roodo Wooko en vue de lutter contre la propagation du Covid-19, avait porté un cout à l’économie burkinabè.  Pour des raisons de la relance économique et sociale,  les autorités ont procédé  à la réouverture officielle dans la matinée du lundi 20 avril 2020 à Ouagadougou. L’objectif est de soulager les commerçants et de leur permettre de poursuivre leurs activités.

La photo de famille

D’emblée, le ministre du  commerce et de l’industrie de l’artisanat(MICIA), Harouna Kaboré a signalé que l’ouverture officielle du grand marché « Rood Wooko » est  une phase pilote. Il a expliqué que cet acte est effective grâce à une concertation de son département avec les autorités municipales, des faitières des commerçants. Pour lui, à l’instar des autres adversités que le pays ait connu, le covid-19 a mis l’économie à genoux.   Une telle situation, a-t-il précisé, des mesures ont été prises pour la réouverture de Rood Wooko. Et d’insister que la sensibilisation devrait être de mise avec les volontaires. Sur ce, le ministre Kaboré  a  émis un certain nombre de comme batterie de mesures notamment la présence de gels haydroalcoolique dans chaque boutique, la réorganisation des portes d’entrées et le renforcement de l’infirmerie du marché. « Si les mesures de protection sont respectées avec des résultats satisfaisants, les autres marchés pourront ouvrir », a-t-il confié.  Interrogé sur la reprise de l’ensemble du secteur économique, le ministre Kaboré a répondu qu’elle est en préparation.

Le ministre du commerce et de l’industrie de l’artisanat(MICIA), Harouna Kaboré

A sa suite, le maire  de Ouagadougou, Armand Beouindé a relevé que cette réouverture a une dimension essentiellement politique, économique et sociale.  C’est une décision politique, a-t-il prévenu, qui consiste à soulager les commerçants en vue d’une relance économique. Pour sa part, il a appuyé  l’économie informelle constitue 49% du PIB du pays avec 90% de burkinabè qui exercent dans le secteur. Le volet sociable est, a-t-il reconnu, que la réouverture est une opportunité pour 500 000 ménages de vivre dignement sans tomber dans la précarité. Le respect des consignes  serviront de base d’occupation des aires marchandes  dans la capitale. M. Beouindé a, tout de même,  signalé qu’il est impératif de respecter les règles sanitaires et sécuritaires en vue de favoriser la relance économique.

Le directeur générale de l’Agence  du développement économique et urbain (ADEU), Edouard Bouda a révélé que des activités ont été menées pour faciliter cet accès.   Il a cité entre autres la désinfection des 39 marchés, le nettoyage à grand eau, l’enlèvement des déchets, la réhabilitation de la radio « Voix de Rood Wooko ».  M. Bouda a informé de la disposition de 500 volontaires dans toutes les intersections du marché.  La tache des volontaires, a-t-il estimé, est dans l’accompagnement du respect des mesures de protection  sur place.  Le but de ce déploiement des jeunes volontaires, a certifié Edouard Bouda, est de sensibiliser  commerçants et  clients.  Pour consigne de distanciation, le directeur de L’ADEU a confié qu’il est recommandé pas plus de deux personnes dans une boutique.

Un dispositif de lave mains a également été installé tout autour de ce grand centre commercial de la capitale

Enfin, durant un mois, des volontaires déployés par le ministère de la jeunesse vont accompagner les commerçants de Rood-Wooko pour le respect des mesures. Des dispositions telles de la multiplication des poubelles dans le marché, le renforcement du service de sécurité, des espaces de lave-mains. Pour y accéder, le protocole de consignes exige que chaque commerçants  se lavent les mains, se soumis à une prise de température et porte un masque de protection.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *