Accueil » Arts-Culture » Culture: un théâtre ambulant à Pô dans le Nahouri

Culture: un théâtre ambulant à Pô dans le Nahouri

Du 21 au 31 juillet 2021, a eu lieu à Pô  dans la province du Nahouri, une résidence de conception d’un théâtre ambulant. Initié par le metteur Alain Hema et son équipe, ce projet s’est achevé le vendredi 30 juillet 2021. C’est le secrétaire général de la province, Isaac T SIA qui a présidé la cérémonie de fin de conception qui avait pour cadre le Motel de Pô. Le premier adjoint au maire, Assane GOMGNIMBOU et le directeur provincial de la culture et du tourisme du Nahouri étaient aussi de la partie.

Une vue des autorités

D’entrée de jeu, le metteur en scène Alain HEMA de la fédération Cartel, un regroupement de quatre compagnies de théâtre burkinabè a présenté le contexte dans lequel ce projet a été conçu. Pour lui le projet théâtre ambulant est son initiative qu’’il a conçue et soumise à la fédération Cartel pour rechercher des financements. Ainsi le théâtre ambulant un concept nouveau, seul le Burkina à  cet outil a-t-il dit.  C’est une maquette de salle de spectacle de 75 places qui se déplace et se transporte partout. Pendant 10 jours, 7 personnes du corps du métier de théâtre se sont retirées dans la ville de Pô     avec des excursions à Tiébélé pour imaginer et concevoir ce théâtre. Après celui-ci, Romaim Ilboudo ,peintre a présenté le théâtre ambulant qui a un volume de 14 m de long, 8 m de large et une hauteur de 3m50. Les parois du théâtre seront décorées comme la peinture murale chez les kassena et sera construit en palette de fer couver avec des plaques d’aluminium pour minimiser le poids. Il aura six ouvertures et le toit sera en bâche avec des entrées éclairées de lampes solaires.

Monsieur Romain Ilboudo expliquant le théâtre

Par ailleurs une coulisse de 6m de long sur 2m de profondeur, deux ouvertures donnant sur chaque côté. Les coulisses sont équipées de deux porte-manteaux, six tabourets. Aussi il a ajouté que le théâtre a une scène de 6m de long et 4m de profondeur, un écart de 2m la sépare à   la salle avec deux ouvertures principales sur chaque flanc. La salle est équipée de gradins de 75 places de 5 rangées. Le théâtre compte une régie, une table, avec des parois de l’intérieur et les ouvertures couvertes de rideaux de couleur noire. Ce théâtre vient résoudre le problème de manque de salle de spectacle dans les provinces a dit le secrétaire général de la province.

Pour Isaac SIA quant à lui, a loué cette belle conception et a souhaité vivement que les financements suivent afin de favoriser sa réalisation qui va couter autour de dix millions de nos francs. une occasion d’ailleurs pour  Alain Héma de déclarer  à notre micro aussi que le théâtre ambulant est une sorte de démocratisation de théâtre,« ce n’est parce qu’une localité n’a pas de salle que le spectacle doit changer de forme».

L’initiateur le metteur en scène Alain HEMA s’exprime sur ses bienfaits

Il faut noter que pendant ces dix jours , ils se sont inspirées de la culture kassena pour concevoir cette salle ambulante et la prochaine étape est sa construction  qui prendra un mois ensuite suivra le spectacle .

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *