Accueil » Lu, vu, entendu » Djibril Kanazoé aurait offert un véhicule d’une valeur de 50 millions de FCFA au président ghanéen

Djibril Kanazoé aurait offert un véhicule d’une valeur de 50 millions de FCFA au président ghanéen

L’affaire fait la Une des journaux au Ghana. Le président de ce pays, John Dramani Mahama, aurait reçu, en cadeau, une véhicule de marque Ford modèle Expedition 2010 d’une valeur de 100 000 dollars, l’équivalent de 50 000 000 de FCFA environ, d’un entrepreneur burkinabè. Il s’agit de Djibril Kanazoé, l’un des fils de feu El hadj Oumarou Kanazoé, le richissime entrepreneur burkinabè décédé en octobre 2011.

Voici le type du véhicule
Voici le type du véhicule

L’information a été rendue publique dans un rapport. Dans le rapport, il est écrit que Dramani Mahama a reçu ce don en contrepartie du marché que Djibril Kanazoé a décroché pour la construction du mur sécurisé de l’Ambassade du Ghana au Burkina Faso pour un montant de 650 000 dollars US (325 millions de FCFA environ).

Les militants anti-corruption de ce pays se sont intéressés à l’affaire. Ils accusent le Président de «mépris ouvertement», soulevant des questions de conflits d’intérêts et de violer la constitution.

En effet, l’article 284 de la Constitution du pays dit qu’un officiel public ne doit pas se mettre dans une position où ses conflits d’intérêts personnels sont susceptibles d’entrer en conflit avec l’exercice de ses fonctions.

Le porte-parole du gouvernement ghanéen, Boamah Omane, a aussi réagi. Dans un communiqué, il confirme que le président a bel et bien reçu le modèle Ford Expedition 2010 de la part de Djibril Kanazoé mais que ce don n’avait pas de lien avec le marché de l’ambassade du Ghana au Burkina Faso. «Le véhicule a même été affecté dans le parc de la présidence» a déclaré Omane.

Les militants anti-corruption trouvent la réponse du porte-parole du gouvernement peu convaincante et exige une enquête plus approfondie.

Selon la presse ghanéenne, la voiture aurait été livrée par la frontière entre le Ghana et le Burkina Faso avec des documents qui stipulent qu’il était un cadeau au président.

Djibril Kanazoé est également attributaire d’une partie du marché de construction de la route de l’Est, l’un des gros projets en cours dans le pays qui va de Dodo Pepeso à Nkwanta dans la région de la Volta dont le coût total était évalué à 25.9 millions d’euros (19 650 000 000 FCFA).

Déjà, les députés de l’opposition ghanéenne, regroupés dans le Nouveau parti patriotique (NPP), ont fait allusion à une démarche pour une procédure de destitution contre le président.

Il faut savoir que Djibril Kanazoé est le propriétaire de Africa Motor, le concessionnaire burkinabè de la marque Ford.

Abouga Tagnan

Un commentaire

  1. Issouf Bachir BOLY

    «Le véhicule a même été affecté dans le parc de la présidence»: ce qui signifie que le cadeau d’entreprise offert par Djibril KANAZOE a été légalement et en toute transparence inscrit dans les livres d’Etat. Où est donc la corruption?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.