Accueil » Déclarations-Communiqués » Drame de Seytenga : 79 victimes selon le gouvernement, et 3 400 déplacés internes selon le CONASUR

Drame de Seytenga : 79 victimes selon le gouvernement, et 3 400 déplacés internes selon le CONASUR

L’attaque terroriste contre les populations civiles de la commune de Seytenga, a occasionné 79 morts, selon le bilan révisé fournit par le gouvernement à la date du 14 juin 2022. A cette même date, le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR), a présenté le bilan des déplacés internes enregistrés à la date du 13 juin 2022. Il établit le bilan en question à plus 3 400 Personnes déplacées internes (PDI).

63,18% des déplacés sont des enfants dont 24,79% ont moins de cinq ans (Photo d’illustration)

C’est sous le choc, que le peuple burkinabè s’est réveillé le 12 juin 2022. Il apprenait le drame qui s’est produit dans la nuit du 11 au 12. Les forces du mal ont commis l’impensable dans la commune de Seytenga. Elles ont massacré la pauvre population civile qui ne demande qu’à vivre. Au lendemain de l’attaque, le gouvernement avait établi le bilan provisoire des victimes à 50. Il s’est alourdi et est passé à 79, à la suite du bilan révisé le 14 juin.

A cette même date, le Conseil national de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) a présenté le bilan des personnes déplacées internes. A la date du mardi 13 juin, ce sont plus de 3 400 Personnes déplacées internes qui ont été enregistrées par le CONASUR. De façon plus détaillée, ce sont 465 ménages en provenance de Seytenga, Soffokel et Yattakou qui ont été enregistrés ; soit 74,84% des ménages qui viennent de Seytenga, 14,84% de Soffokel et 02,80% de Yattakou. Le bilan établit fait cas de 63,18% des enfants dont 24,79% ont moins de cinq ans ; 15,67% des hommes déplacés enregistrés ; et 21,15% de femmes. Soulignons que 10% des femmes déplacées sont enceintes.

Le CONASUR continue les opérations de dénombrement des déplacés internes. Il est important de rappeler qu’à la date du 30 avril 2022, le Burkina Faso enregistre 1 902 150 déplacés internes, selon les chiffres du Conseil national de Secours d’Urgence et de Réhabilitation.

Alex NIKIEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.