Accueil » Economie-Finances » Economie: le ministre Harouna Kaboré visite les installations de la BRAKINA

Economie: le ministre Harouna Kaboré visite les installations de la BRAKINA

Le gouvernement burkinabè s’est investi à vulgariser les produits locaux des Petites et moyennes entreprises locales (PME). Pour ce faire, il s’est engagé à travers le ministère en charge, au renforcement des performances de la BRAKINA en vue de la production de produit de qualité et de la création d’emploi. Pour constater de visu, le ministre Harouna Kaboré a visité, ce lundi 3 août 2020 à Ouagadougou, des installations des Brasseries du Burkina (BRAKINA). A l’occasion, le responsable du commerce a pu constater les innovations notamment les nouveaux équipements acquis pour moderniser le circuit de production et de distribution.

Le ministre Harouna échange avec le personnel de la BRAKINA

A la fin de la visite, le ministère Harouna Kaboré a indiqué la disponibilité du gouvernement à accompagner la BRAKINA afin qu’elle continue de jouer son rôle. Et ce, a-t-il précisé, dans l’extension des partenariats avec d’autres entreprises. Il s’agit des sociétés comme Fasoplast pour la production d’emballages en plastiques, des Petites et moyennes entreprises (PME) de transformation de maïs local en gritz ou encore la SN SOSUCO, pour la production de sucre industriel etc.   Dans la foulée, Harouna Kaboré a, surtout, invité les responsables de l’entreprise à tisser des relations afin de faciliter le processus de ravitaillement en matières premières. Et d’ajouter les services à savoir l’acquisition en équipements et en produits spécifiques de la Brakina. « Ces partenariats avec les PME permettre à celles-ci d’être performantes et de proposer des produits conformes aux standards internationaux », a-t-il souligné.

Le ministreen charde du commerce ,Harouna Kaboré

Tout en encourageant les travailleurs, il a confié être venu constater de visu en termes de développement de ligne de production entrepris par la Brakina avec un accompagnement de l’Etat. A cet effet, M. Kaboré s’est dit rassurer de l’effectivité des installations qui permettent d’accroitre ladite société et de créer des emplois.  Harouna Kaboré a apprécié le style de management de la société à offrir des produits de qualité.

Le directeur commercial et marketing de Brakina, M. Raoul Félix SANON s’est réjoui de cette visite.  Il a, au nom du personnel, remercié le ministère pour découvrir   le travail de qualité au niveau de la production et des investissements.  Pour lui, la société dispose de perspectives d’amélioration dans le cadre d’intégration des fournitures locales de matières premières, d’achat et d’apprivoisements. Néanmoins, il a reconnu qu’un bilan mitigé par la survenue de la crise de la Covid-19. Une telle situation, a ajouté M. SANON, a impacté de façon négative les ventes. En ce qui concerne la concurrence, M. Raoul SANON avoue jouer la carte de l’innovation à travers la mise en marché de nouveaux produits.  « Nous nous efforçons de pouvoir satisfaire les besoins de nos consommateurs. Pour cela, nous essayons de diversifier les produits pour mieux satisfaire la demande », a-t-il fait savoir.

La photo de famille

Par ailleurs, les Brasseries du Burkina sont composées de 1 660 salariés. Elle contribue en termes de taxes et impôts près de 290 milliards de F CFA entre 2016 et juin 2020. En plus, l’entreprise génère plus de 500 000 emplois indirects.  A cela se greffe des actions humanitaires et de solidarité telles que le don d’une enveloppe de 250 millions de F CFA à l’État burkinabè dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *