Accueil » Coopération-Diplomatie » Elections du 22 novembre : La mission d’observation des élections de la Communauté des Etas sahélo-sahariens (CEN-SAD) salue la bonne tenue du scrutin

Elections du 22 novembre : La mission d’observation des élections de la Communauté des Etas sahélo-sahariens (CEN-SAD) salue la bonne tenue du scrutin

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience en fin de matinée du lundi 23novembre 2020 au palais de Kosyam à Ouagadougou, la mission d’observation des élections de la Communauté des Etas sahélo-sahariens (CEN-SAD).

Conduite par Mme Ndioro Ndiaye, la mission a fait au chef de l’Etat le point de ses différentes observations sur le processus électoral au Burkina Faso. Elle a salué le travail abattu par le gouvernement et les différents acteurs impliqués pour permettre le bon déroulement de ces élections. « Nous sommes impressionnés par les comptes rendus dans les médias, surtout en langues nationales des différentes activités de ce processus électoral, qui est un indice d’une gouvernance démocratique », a indiqué Mme Ndiaye.

Depuis leur arrivée, les observateurs de la CEN-SAD ont rencontré la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le Conseil supérieur de la Communication (CSC), des plateformes de femmes, la seule femme candidate à la présidentielle et la Convention des organisations de la société civile pour l’Observation domestique des élections (CODEL) pour prendre le pool de la situation.

« Le jour du vote, nous avons vu comment les gens se sont exprimés librement et dans le calme. La menace sécuritaire qui était un problème majeur qui pouvait handicaper ce processus a été amoindrie », a salué la chef de la mission d’observation des élections de la CEN-SAD.

Mme Ndioro Ndiaye a aussi relevé la promptitude avec laquelle la CENI a apporté des solutions aux difficultés rencontrées sur le terrain et félicité le Burkina Faso pour la participation de la diaspora à ces élections qui constitue, selon elle, une avancée majeure dans le processus démocratique au Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *