Accueil » Politique » Elections couplées de 2020: le NTD veut confirmer sa présence sur le terrain

Elections couplées de 2020: le NTD veut confirmer sa présence sur le terrain

Le bureau exécutif du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) a tenu son assemblée générale élargie le samedi 6 juin 2020 à Ouagadougou. A cette rencontre, Dabilgou T. Vincent et les siens  veulent passer en revue la troupe pour les élections du novembre prochain, fixer la date du congrès et réfléchir sur les stratégies à mettre en œuvre pour un meilleur ancrage du NTD sur le territoire national.

Le présidium lors de la rencontre

Le Nouveau temps pour la démocratie (NTD), Parti membre de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle   veut se rassurer  de sa participation aux  élections couplées du novembre prochain. Et pour ce faire, il a tenu une rencontre élargie avec ces membres venu des quatre coins du pays des hommes intègres ce jour 6 juin dans la capitale burkinabè. Une occasion qui a permis pour Dabilgou T.Vincent, président  du parti et ses camarades d’échanger sur trois points inscrit.

le président du parti,Vincent T Dabilgou

Tout d’abord « il était question de la revue exhaustive de la mise en place des structures organisationnelles du parti pour une participation victorieuse de notre parti aux élections couplées du 22 Novembre 2020 » a laissé entendre le président du parti. Aussi, ajoute-il en ce qui concerne le deuxième point, c’est la validation de la  date pour la tenue d’un congrès extraordinaire  qui est fixée en Août prochain pour l’investiture de « notre candidat à la présidentielle prochaine » précise M.Dabilgou. De même sans oublier de rappeler que cette rencontre a aussi eu une communication sur la « stratégie gagnante d’une élection électorale » et révélée la vision du parti et l’engagement des membres à faire du NTD un parti reconnu, accepté, adopté et privilégié dans tous les villages, communes, provinces et régions du Burkina Faso. Pour lui en effet, l’organisation est la base et le fondement d’un parti politique qui veut aller loin et pour ce faire, « nous devons poser les fondements de notre processus organisationnel pour nous implanter partout au Burina Faso», s’est convaincu M. Dabilgou.

Les membres du parti lors de la rencontre

Interrogé sur les soubresauts socio-politiques que le pays a connus cette semaine à savoir la sortie de l’Opposition non affiliée au CFOP qui revendique une réconciliation avant les élections, le président du NTD estime que le retour en force de l’enseignement et de l’éducation aux valeurs républicaines comme le patriotisme, les fondements de l’Etat de droit, le bien commun, le bien privé, public et le respect d’autrui pourraient être des voies de solutions.

Il a par ailleurs lancé un appel  au travail  et au respect des textes du parti aux membres du  bureau, Vincent Dabilgou a recommandé la discipline et appelé à la mobilisation pour permettre au parti d’engranger des victoires pour les échéances électorales à venir.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *