Accueil » Politique » Elections de 2020 : Ambroise Farama à la conquête de l’électorat à Dori

Elections de 2020 : Ambroise Farama à la conquête de l’électorat à Dori

Ambroise Segui Farama était à Dori le mardi 16 novembre 2020, à la pêche de l’électorat. Face à la population, le Président de l’OPA-BF, a invité les uns et les autres à le voter pour le bon rayonnement du Burkina Faso.

L’Organisation des peuples africains/Burkina Faso (OPA-BF), était le mardi 16 novembre dans la ville de Dori, pour tenter convaincre les électeurs à voter son maitre Ambroise Segui Farama, candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre prochain. Devant ses militants sortis nombreux pour sa cause, le prétendant à la magistrature suprême dit vouloir opérer une rupture avec son slogan « le Burkina Faso ma fierté, l’Afrique ma force ».

A l’en croire, le Burkina Faso est économiquement riche mais mal exploité par les dirigeants.  Présentement dit-il, «  nous avons plus de dix sociétés minières  en   exploitation au Burkina Faso. Cependant, l’Etat ne détient qu’environ 10% du capital social. Moi président de la république, nous prendrons toutes ces mines pour exploitation, car nous avons des opérateurs économiques et des cadres compétents qui peuvent exploiter ces ressources. Nous ferons tout pour que l’Etat ait au moins 52% du capital social dans ces mines. Les retombées de nos mines doivent profiter à nos communautés », a laissé entendre le candidat Ambroise Farama.

Si toutefois il est élu président du Faso, maitre Farama, promet de développer le Sahel avec les ressources de l’exploitation minières. Pour convaincre les populations, il en veut pour preuve la Lybie que Mouammar Kadhafi avait transformé en un pays de rêve. Aussi, se présentant comme étant le défenseur de la veuve et de l’orphelin, maitre Ambroise Farama, entend bâtir une nation où le fils du pauvre et celui du riche auront les mêmes chances et les mêmes droits. Pour la question de la réconciliation, il soutient qu’il n’y aura pas de pardon sans justice.

Pour y parvenir, le candidat de l’OPA-BF, a invité ses militants à voter massivement pour lui le 22 novembre prochain. « Prenez vos cartes d’électeurs et votez pour le changement. Je prends l’engagement d’assurer votre sécurité, votre santé, d’assurer votre droit à la vie, à construire des écoles, à accroitre l’activité de production d’élevage au sahel. Les femmes seront des actrices du développement et les jeunes seront occupés », a promis maitre Ambroise Farama.

O.I                  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *