Accueil » Gouvernance - Développement » Electrification rurale dans la province du Nahouri: 11 nouvelles localités sont électrifiées dans 4 communes

Electrification rurale dans la province du Nahouri: 11 nouvelles localités sont électrifiées dans 4 communes

Le ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a procédé ,ce samedi 29 novembre 2019, à la mise sous tension de 11 localités de la province du Nahouri. La cérémonie a eu pour cadre, l’enceinte de la mairie de Zecco et a connu la présence du ministre des Sports et Loisirs, du Gouverneur de la région du Centre-Sud, du DG de la SONABEL, des autorités provinciales, des  chefs coutumiers et de nombreux filles et fils du Nahouri.

Le ministre des Sports, celui de l’Energie et madame le gouverneur du Centre-Sud, de la gauche vers la droite

Dans son mot de bienvenue, le maire de la commune de Zecco,  Sampana BAKIEKA, a traduit au nom des populations sa gratitude au gouvernement pour ce cadeau qu’ils attendaient il y a plus de 10 ans. Cette électrification permettra d’améliorer  les conditions sociales et économiques des populations  avec la création des activités commerciales, a-t-il souligné. Le maire a demandé au ministre d’étendre  le réseau à  d’autres villages et  favoriser un  branchement à coût réduit.

Quant au Directeur général de la SONABEL, Hamed Baba COULIBALY, il a présenté le projet Team 9 qui, avec un budget de 13 milliards, doit électrifier 94 communes des 13 régions du Burkina, raccorder  6 044 nouveaux ménages. Par ailleurs, selon Hamed Baba COULIBALY,  le projet construira 892 lignes électriques moyenne tension,  460 km de lignes électriques hautes tensions et installera 136 postes de transformation électriques. C’est un projet gigantesque qui a consisté, au Nahouri, à  électrifier 11 localités dans les communes de Pô, Tiébélé , Ziou et Zecco. Monsieur COULIBALY a demandé la compréhension des populations et s’excuse auprès d’elles pour cette longue attente puisqu’il a fallu mettre la ligne Pô-Tiébélé sous haute tension d’abord.

Une vue de la population

La phase suivante consistera au branchement dans les foyers et cela sera fait avec des promotions.

Le président de la cérémonie, le ministre de l’Energie, a relevé que, de 3 % d’électrification rurale à l’accession du président Kaboré au pouvoir, ce taux a connu une hausse considérable pour être porté à 19% de nos jours. C’est la matérialisation des projets  du chef de l’Etat et le déficit de 100 méga watt au départ du mandat est comblé et la puissance a même doublé, a mentionné le ministre OUEDRAOGO. A la fin de 2020, plus de 300 000 ménages seront électrifiés car l’électricité est un droit pour tous. Aux bénéficiaires, le ministre de l’Energie a demandé de payer les factures afin de permettre de raccorder  d’autres localités. C’est dans une ambiance de fête que les populations de Tiakané, Arrombissi–Gonré, Ballérébié 1 et 2, Douabié-Lo, Moulina Lo, Pouri, Tiponi, Ziou Peulh, Guelwongo 1 et 2 ont accueilli cette arrivée de la lumière.

Jean Aouè

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *