Accueil » Sports-Loisirs » Eliminatoire CHAN 2016: les Etalons locaux battus 2-0 à Port Harcourt

Eliminatoire CHAN 2016: les Etalons locaux battus 2-0 à Port Harcourt

Les Etalons locaux ont été battus par 2 buts à 0 par leurs homologues, les Supers Eagles locaux du Nigeria, samedi soir à Adokiye Amiesimaka Stadium de Port Harcourt (Nigeria) à la faveur du match aller des éliminatoires de la zone B ouest-africaine du CHAN «Rwanda 2016».

Les Etalons locaux n'ont pas pu s'imposer face à leurs homologues nigériensLes Etalons locaux n’auront résisté que 25 minutes avant de plier l’échine devant les assauts nigérians. L’attaquant nigérian Kawu Bature Yaro qui a profité d’une offrande côté gauche de la défense burkinabè, fusille le dernier rempart des Etalons locaux pour ouvrir le score (25e).
La seconde période est une photocopie de la première et les Nigérians sont maîtres du ballon. Le capitaine des Etalons locaux, Maxime Ouattara, sur une intervention musclée, provoque un penalty en fauchant son vis-à-vis Joseph Bassey (75e). Salami prend en contre-pied le géant Mohamed Bailou pour le 2-0. Le Nigeria aurait même pu corser l’addition si le lob de Chikatara, pourtant seul face au gardien, n’était pas passé à côté (85e). Même le coup-franc idéalement placé dans l’axe de Yacouba Songnè, pourtant buteur en match de préparation face au Rwanda au Maroc, ne changera rien au score au marquoir.
Malgré cet état de fait, le coach burkinabè Idrissa Traoré Saboteur reste confiant quant au match retour dans une semaine. «Nous avons joué un match qui était très facile. Il y a eu un manque de concentration à un moment donné de notre défense. C’est une première manche. Nous allons jouer chez nous en tenant compte de l’environnement. 2 à 0, ce n’est pas la mer à boire. On peut enlever ces deux buts en moins de 30 minutes», a-t-il dit.
Le coach adjoint des Super Eagles, Jean-François Lusciotho, ancien coach de l’ASFA-Yennenga, a réagi à propos du discours tenu par le technicien burkinabè: «Au football, la règle numéro 1, c’est le respect de l’adversaire. Le Nigeria a bien géré tactiquement son match. Car nous avons la possession de balle pendant pratiquement les 90mn. Le Nigeria est une grande nation de football et il vaut mieux gérer son équipe que l’équipe adverse».
W. DAVY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *