Accueil » Politique » Engagement politique des jeunes: le réseau des ALUMNI lance une pétition de 15OOO signatures

Engagement politique des jeunes: le réseau des ALUMNI lance une pétition de 15OOO signatures

Le réseau des ALUMNI PYPA en partenariat avec l’Institut pour la gouvernance et le développement (IGD) a organisé un atelier d’élaboration d’une stratégie de campagne en vue d’une pétition pour l’adoption d’une loi portant quota de 30% de jeunes. Cet atelier qui a vu la participation de plusieurs représentants de jeunes de partis politiques et des maires d’arrondissements, s’est tenu le vendredi 20 août 2021 dans la salle de conférence de la mairie de l’arrondissement 5 de Ouagadougou.La jeunesse est quasi inexistante dans les instances décisionnelles et administratives au Burkina Faso. Pour pallier à cette problématique, le réseau des ALUMNI veut doter de moyens leur permettant d’être plus représentatif sur l’échiquier politique. Pour y parvenir, les responsables du réseau des ALUMNI à travers l’organisation d’un atelier veulent réfléchir sur les stratégies de campagnes à mener pour l’aboutissement d’une pétition de 15.000 signatures.

Cette pétition devrait permettre la prise en compte de 30% des jeunes dans les postes nominatifs et administratifs. A en croire Ivo Nabé, coordonnateur du réseau des ALUMNI PYPA, « cette campagne de pétition permettra de sensibiliser le plus largement possible les jeunes afin qu’ils s’intéressent et s’impliquent davantage à la gestion politique de la nation ». Selon le directeur exécutif de l’institut pour la gouvernance et le développement (IGD), le Dr Saidou Abdoul Karim, cette pétition est « la bienvenue dans la mesure où elle amènera la jeunesse à s’intéresser à la gouvernance politique, puisque les jeunes constituent 80 % de la population aux dernières statistiques ». Il est important de souligner que « les résultats de cette pétition apporteront un réel changement à la vie de la jeunesse, c’est pourquoi nous invitons les jeunes à s’impliquer massivement parce que leurs avis comptent sans quoi les décisions seront prises pour les jeunes et sans les jeunes. Ce qui serait déplorable pour la construction du pays » a laissé entendre Raogo Zoungrana, membre du réseau ALUMNI.

En rappel, le réseau des ALUMNI regroupe les jeunes de plusieurs partis politiques du Burkina Faso, à savoir, le MPP, le CDP, le MPS, l’UPC, l’UNIR/PS et bien d’autres partis. C’est également un programme qui concerne 7 états de l’Afrique de l’ouest.

ONADJA Soamindi Gilbert et Rabiatou Ouédraogo(Stagiaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *