Accueil » Politique » Fusion des partis progressistes : les responsables communient avec la base à Réo

Fusion des partis progressistes : les responsables communient avec la base à Réo

Les différents responsables des partis, associations progressistes et ceux de la gauche étaient à Réo, chef-lieu de la province du Sanguié. Cette rencontre avait pour objectif d’expliquer aux militants à la base, le processus de fusion en cours. C’était le Samedi, 16 octobre 21 à la maison de la femme de Réo .  L’Assemblée générale des partis progressistes approche à pas de géant. En prélude à cette assemblée qui en principe devra conduire à l’officialisation du mariage des partis et associations prônant l’idéologie sankariste, doit être impérativement une aspiration de la base militante. Conscients de cela, les premiers responsables des partis et association n’ont pas marchander de part leur présence à cette rencontre de Réo. En effet, c’est dans une salle archicomble que s’est tenue la rencontre. Et c’est une pluie d’ovation qui accueillie la délégation venue de Ouagadougou, conduite par l’infatigable, Maître Bénéwendé Sankara, président de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS).

Après les présentations d’usage, place aux échanges avec les militants. L’amère expérience des fusions des partis sankaristes de par le passé a poussé les militants à soulever des inquiétudes pertinentes. Toute chose qui a obligé les premiers responsables à une réflexion profonde afin d’apporter des réponses idoines. Le niveau de débat était élevé à telle enseigne qu’on se croirait dans un amphithéâtre de l’université. Les épineuses questions qui ont surtout fait office de leitmotiv, ce sont la confiance et l’acharnement du pouvoir MPP sur les fonctionnaires militants.

À toutes ces préoccupations, l’imperturbable maitre Sankara a apporté des réponses rassurantes afin de lever le voile sur toutes inquiétudes. « Cette fois-ci, la fusion ne doit pas seulement se concrétiser avec ceux qui sont au sommet mais elle doit être une émanation de la base, c’est donc un processus inversé. C’est pourquoi nous avons tenu à vous rencontrer pour recueillir vos suggestions, vos propositions, pour que le processus de fusion engagé soit une aubaine pour le bonheur du peuple burkinabè. Je vous invite donc à la mobilisation pour des victoires éclatantes car seul on seul on va plus vite mais en ensemble on va plus loin » a lancé Me Sankara.  Et Nestor Bastière, d’attirer l’attention des militants que l’histoire doit pouvoir leur enseigner afin de ne point donner raison à leurs adversaires politiques qui n’ont jamais cru à leur fusion.

A en croire le Dr Bayala Justin, militant, « ce processus de fusion est une belle initiative, seulement il faudrait que chacun taise son égo pour l’intérêt supérieur du parti et surtout des populations burkinabè qui ont soif de l’idéal sankariste ».

En rappel, le processus de fusion entamé depuis le 5 août 2021 concerne d’ores et déjà 5 formation politiques et deux associations, à savoir, l’UNIR/PS, le MPS, le PJD, URD/MS, le CPP/RD et   FASOKOOZ. L’assemblée générale qui scellera cette alliance est prévue du 30 octobre 2021 au 1er novembre 2021 à la maison du peuple de Ouagadougou.

ONADJA Soamindi Gilbert (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *