Accueil » Gouvernance - Développement » Habitat et foncier urbain : Shelter Afrique chez Me Sankara

Habitat et foncier urbain : Shelter Afrique chez Me Sankara

Le Ministre de l’Urbanisme de l’Habitat et de la Ville, Maître Benewende Stanislas SANKARA a reçu en audience ce lundi 15 mars 2021  dans son cabinet à Ouagadougou, le Directeur général de Shelter Afrique, Andrew  Chimphondah. Avec le ministre, les échanges ont portées sur un partenariat de financement de logements décents au profit des populations burkinabè.À la sortie d’audience, le responsable de Shelter Afrique,  Andrew  Chimphondah  confie à la presse qu’il est  venu présenter au Ministre la stratégie 2020-2025 de cette structure panafricaine basée sur le financement de logements décents et à moindre coût pour les populations. « La structure compte surtout développer un partenariat avec le Burkina Faso  dans le cadre de l’exécution du Programme national de construction de 40.000 logements » a fait savoir le M. Chimphondah.

Et pour cela « Shelter Afrique » compte réaliser 3000 logements au pays des hommes intègres.Elle compte aussi dans le cadre de ce partenariat appuyer les acteurs à travers des formations axées sur la gestion et la production de masse. M. CHIMPHONDAH a en outre invité le Ministre de l’Urbanisme de l’Habitat et de la Ville à la 40eme assemblée générale de Shelter Afrique qui coïncide avec ses 40 d’existence en juin prochain.Le Ministre SANKARA quant à lui, évoquant la question de la politique de logement et la vision du gouvernement qui vise à offrir des logements décents et à moindres coût  a tenu à saluer cette initiative qui vise à appuyer les efforts de l’Etat en matière de l’accès au logement pour tous. « La vision de la politique du logement qui vise à offrir des logements décents et à moindre coût. D’où l’idée de mener avec Shelter Afrique ce plaidoyer » a laissé entendre le ministre. C’est pourquoi il a affirmé son soutien à ce partenariat en vue de nouvelles perspectives en termes de logements pour les populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *