Accueil » Politique » IIème congrès extraordinaire du MPP : 72H pour renforcer le parti

IIème congrès extraordinaire du MPP : 72H pour renforcer le parti

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès tient du 24 au 26 septembre dans la capitale burkinabè son 2eme congrès extraordinaire, sous le thème « poursuivre le renforcement du MPP dans un Burkina Faso réconcilié, et prospère ».L’ ouverture des travaux a eu lieu ce vendredi 24 septembre 2021 à Ouagadougou.

Poursuivre le renforcement du MPP dans un Burkina Faso réconcilié et prospère, c’est sous ce thème que se tient le 2eme congrès extraordinaire du parti au pouvoir qui s’étale du 24 au 26 septembre 2021 à Ouagadougou. Les congressistes venus des quatre coins du pays passeront en revue des actions menées enfin de donner de meilleures propositions pour le renforcement du parti. Le président du parti, Simon Compaoré, dans son discours à présenter une fois de plus ces condoléances aux familles explorées dans la crise et encourager les forces de défense et de sécurité et tous combattants contre l’ennemi. Sur la crise sanitaire, il a salué le geste des acteurs de la santé dans la lutte contre cette la Covid19. Pour le bien du parti, Simon Compaoré déclare que « le MPP doit s’inscrire dans la lutte des idées, un parti ou règne l’unité, la discipline, la cohésion sociale, la clairvoyance et la transparence politique » Le parti doit également être ouvert sur tous les secteurs de la société en promouvant une culture de la bonne gouvernance.

Dans cette même lancée, le président du parti, appelle tous les militants et militantes à être dynamique et justes pour le bien de la population. Lors de ce congrès il sera nécessaire de donner nouvelle vision sur certains fléaux sociaux à savoir le chômage, la responsabilité de la femme. Il a ajouté que la responsabilité de la femme à tous les niveaux de la vie de la nation sera soulevée. Aussi Simon Compaoré a saisi cette occasion pour saluer tous les partis et, mouvement qui sont relié à la majorité. Il a félicité et encouragé les membres du parti en particulier ceux du Bureau Politique National, qui n’ont aménagés aucun effort pour la réussite de ce congrès, les actions menées et les sacrifices consentis pour les différentes missions. De plus, il a invité tous les congressistes à une participation active et ouvertes aux débats en commission comme en plénières pour garantir une grande qualité des travaux.
Rabiatou Ouédraogo,stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *