Accueil » Education-Enseignement-Recherche » JIV-2019 : Ouagadougou et Tenkodogo accueilleront les activités

JIV-2019 : Ouagadougou et Tenkodogo accueilleront les activités

Le représentant du ministre en charge de la Jeunesse burkinabè, Mamadou Lamizana, a procédé ce jeudi 5 décembre 2019, à Ouagadougou, au lancement des activités de la journée internationale des volontaires (JIV) 2019.

Le présidium

Le 5 décembre de chaque année marque la célébration de la journée internationale des volontaires (JIV). Le lancement des activités commémoratives des JIV , l’édition 2019 a été effectué par le représentant du ministre de la jeunesse burkinabè, Mamadou Lamizana au cours d’une cérémonie organisée le jeudi 5 décembre 2019, à Ouagadougou   par le groupement d’intérêt public-programme national de volontariat au Burkina Faso. Placé, cette année sous le patronat de, Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale, les JIV 2019 sont placées sous le thème : « Volontariat pour un futur inclusif », se déroulerons du 05 au 06 décembre à Ouagadougou et à Tenkodogo. Et pour M. Lamizana, les activités et les évènements de la journée contribuent à promouvoir l’impact du volontariat et les objectifs de développement durable(ODD). A-t-il affirmé :« le volontariat est indiscutablement un levier de développement pour notre pays… ». Cette journée vise également à encourager selon lui, les publics cibles à offrir leurs services en tant que volontaires ou bénévoles tant au niveau national qu’international.

Une vue des participants

Représentant la coordonnatrice résidente du Système des nations-Unis au Burkina Faso, David James Bulman a indiqué que la plateforme des organisations de volontariat au Burkina Faso (GIP-PNVB) comme à son habitude, a entrepris un certain nombre d’activités pour commémorer la journée. Il s’agira entre autres de rendre hommage au volontariat qui donne aux gens les moyens de participer à la vie de leur propre communauté, au volontariat promouvant l’inclusion, la diversité et la non-discrimination, et au volontariat comme mécanisme de réduction des inégalités dans la société, a indiqué David James. A-t-il affirmé :« La vision à travers cette célébration    est d’amener les acteurs du public et du privé à une meilleure appréciation du pouvoir du volontariat sous ses différentes formes et moyens de le soutenir… ».

La représentante des volontaires

S’adressant aux volontaires, le représentant du ministre en charge de la jeunesse burkinabè, a fait savoir que le volontariat se révèle être un canal pour rendre service a eu même, mais également à la nation burkinabè tout entière. Une occasion saisie par Roukiatou Sedgo pour traduire leurs sincères reconnaissances aux membres de la plateforme, au gouvernement burkinabè aussi qu’à l’ensemble des acteurs œuvrant pour la bonne marche du volontariat au Burkina Faso, en sa qualité de représentante des volontaires. Par la voix de leur représentante, ils (les volontaires) ont également formulé des doléances. « Etre volontaires, c’est être engagé à mettre ses compétences et son énergie au profit de sa communauté… Et nous exhortant le gouvernement à pousser à 10.000 volontaires à partir de 2020 », a souhaité Mademoiselle Roukiatou Sedgo.

Idomar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *