Accueil » Gouvernance - Développement » Journée de l’Organisation pour la sécurité routière : l’ONASER veut réduire l’incivisme routier à Bobo-Dioulasso

Journée de l’Organisation pour la sécurité routière : l’ONASER veut réduire l’incivisme routier à Bobo-Dioulasso

Le Burkina Faso, à l’instar d’autres pays de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), a commémoré, ce samedi, 8 mai 2021, à Bobo-Dioulasso la Journée de l’Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’ouest (OSRAO), sous le thème « La conscience de sécurité routière face à la pandémie mondiale ». A l’occasion de cette journée, plusieurs activités ont été menées sur le terrain par le ministère en charge de la Sécurité routière, à travers l’Office national de la sécurité routière (ONASER).

Réduire le nombre et la gravité des accidents de la circulation routière, c’est l’objectif global de la commémoration au Burkina Faso de l’édition 2021 de la Journée de l’Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’ouest (OSRAO).

Cette présente édition est célébrée sous le thème « La conscience de sécurité routière face à la pandémie mondiale ». Pour le Directeur général de l’Office national de la sécurité routière (ONASER), Adama Kouraogo, « cette journée du 8 mai est célébrée pour rappeler à la conscience individuelle et collective les enjeux liés à la mauvaise pratique de la circulation routière ».

Ainsi, le département en charge de la sécurité routière, à travers l’ONASER, a initié une série d’activités. Il s’agit essentiellement d’activités de communication-sensibilisation. L’objectif est de toucher le plus grand nombre d’usagers de la route dans la ville de Bobo-Dioulasso, pour une meilleure appréhension de la notion de civisme routier et des règles de la circulation routière.

Ce 8 mai, après la remise de matériels à la commune de Bobo-Dioulasso, direction la gare routière de Lafiabougou pour une séance de sensibilisation sur les gestes barrières contre la COVID-19 et sur les bonnes  pratiques en matière de sécurité routière. Une initiative bien appréciée par ces acteurs qui par ailleurs, se sont engagés à développer eux aussi des initiatives pour mieux cerner la problématique de l’insécurité routière et de bonnes pratiques pour lutter contre la propagation de la covid-19. S’en ait suivi une visite des autorités sur l’avenue Charles de Gaule, où ils ont assisté à une séance de démonstration de l’utilisation des nouveaux radars acquis par l’ONASER.

Une séance de distribution de dépliants sur les bonnes pratiques en matière de sécurité routière, de casques et ceintures de sécurité pour engins à deux roues pour enfants a mis fin à cette visite terrain de l’ONASER.

Par Dougoutigui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *