Accueil » Education-Enseignement-Recherche »  Journée internationale de l’enfant africain : l’association ICCV Nazemsé reçoit 200 livres de UBA

 Journée internationale de l’enfant africain : l’association ICCV Nazemsé reçoit 200 livres de UBA

A l’occasion de la journée internationale de l’enfant africain célébrée tous les 16 juin, UBA a procédé comme à l’accoutumé à des séances de don de livres. Cette fois-ci, c’est la bibliothèque communautaire de l’Association Initiative Communautaire Changer de Vie (ICCV Nazemsé) qui a bénéficié de sa visite et de ses dons. Ce sont 200 livres qui ont été remis à la bibliothèque. Cette dotation permettra aux enfants d’améliorer leurs connaissances sur les réalités africaines. Retour sur les temps forts de cet événement.

La bibliothèque communautaire de l’association Initiative Communautaire Changer de Vie (ICCV Nazemsé) a reçu la visite d’une forte délégation de la United Bank of Africa (UBA) avec à sa tête le directeur général. Cette cérémonie intervient dans le cadre de la journée internationale de l’enfant africain. Dans le cadre de cette journée, la banque a décidé de contribuer à la formation des enfants en leur offrant 200 livres soit 100 exemplaires de l’œuvre Ségou les murailles de terre de Maryse Condé et 100 autres exemplaires de l’œuvre En compagnie des hommes de Véronique TADJO.

Ce don d’environ un million de francs CFA, vient non seulement enrichir les rayons de la bibliothèque de l’association, mais aussi les savoirs des enfants sur les réalités et la culture africaine comme l’a indiqué Salimata Yerbanga, directrice de la bibliothèque. Julien Kouassi, Directeur Général de UBA,  renchérit en disant que « ces livres d’auteurs africains parlent de l’Afrique et de ses réalités. Nous avons lu un passage sur un arbre qui est le neem. Les feuilles de neem permettent de soigner le paludisme qui est une maladie très présente chez nous. Cela permet à ces enfants qui ne connaissent certainement pas l’arbre du neem de savoir que quand ils souffrent de palu, il y a un moyen de faire une infusion avec ces feuilles et de boire cette infusion afin d’être guéri. Donc c’est toute une connaissance africaine à laquelle ils ont accès à travers ces livres. »

Plusieurs autres actions de dons suivront celle-ci à en croire la directrice exécutive Rasmata Djibo. Selon elle, c’est un début d’initiative qui va se perpétrer avec le temps. Ainsi, d’autres livres seront partagés avec des établissements et d’autres types d’associations.

En rappel, la journée de l’enfant africain est une journée célébrée chaque 16 juin de l’année depuis 1991. Elle est organisée  l’union  africaine (UA) en rappel du massacre perpétré contre des centaines d’enfants à Soweto par le pouvoir de l’aparthied le 16 juin 1976 lors d’une marche des enfants pour leurs droits.

Rachid Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.