Accueil » Nè Wendé » Kolgweogo, dozo, engagés volontaires de fait!

Kolgweogo, dozo, engagés volontaires de fait!

Moi Nè Wendé, je pense que le débat est définitivement clos: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) a été adoptée à l’unanimité par les députés ce 21 janvier 2020, le jour même où des chenapans armés ont massacré 36 civils dans le Sanmatenga. Nè Wendé!

Lorsque l’insécurité et le grand banditisme avaient commencé à monter de façon vertigineuse, des groupes d’auto-défense se sont réveillé et ont secrété d’autres comme par scissiparité. Au grand bonheur ou à la désapprobation des citoyens. Certains jugeant leur œuvre utile et les autres trouvant qu’ils infligent des sévices corporels à de présumées innocentes personnes qui vont jusqu’à perdre la vie. Nè Wendé!

Avec donc la loi qui circonscrit, délimite, précise le rôle du VDP, le boulevard est devant les koglweogo pour s’engager, en toute légalité, dans la protection des citoyens et la défense du territoire national. Le débat est donc clos entre Simon qui défend l’action des koglweogo et les autres qui s’y opposent. Simon a donc fini par avoir raison. Ha, ha, ha, Nè Wendé!

En principe donc, puisque ces formes d’auto-défense existent déjà, il ne reste plus que la paperasse administrative dont le décret d’application et la formation initiale pour se mettre en ordre de bataille contre ces impies qui endeuillent le pays. A mon commandement donc, garde-à-vous! Nè Wendé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *