Accueil » En face du miroir » «Koobo du journalisme pour l’agriculture familiale»: 500 000F CFA pour la meilleure œuvre

«Koobo du journalisme pour l’agriculture familiale»: 500 000F CFA pour la meilleure œuvre

Les partenaires et alliés de la campagne Cultivons au Burkina avec l’appui de la campagne Cultivons de la Région de l’Afrique de l’Ouest ont procédé au lancement de la deuxième édition du concours «Koobo du journalisme pour l’agriculture familiale» le jeudi 2 juillet 2015 à Ouagadougou. A travers ce concours, les initiateurs visent à récompenser les meilleures productions journalistiques qui traitent des problématiques de l’agriculture et de la justice alimentaire.

???????????????????????????????En vue d’encourager les journalistes de la presse nationale à être des acteurs et actrices de changement pour des politiques de qualité et à se spécialiser sur les questions agricoles, les partenaires et alliés de la campagne Cultivons au Burkina ont lancé la deuxième édition du concours «Koobo du journalisme pour l’agriculture familiale» le 2 juillet dernier. Le thème du financement de l’agriculture a été retenu pour cette édition 2015. Peuvent prendre part à ce concours, les journalistes nationaux ou étrangers travaillant pour le compte d’un organe national de presse écrite, audiovisuelle ou en ligne, ainsi que les free-lance et les blogueurs. Un certain nombre de conditions doivent être remplies afin de prendre part à ce concours. Tout d’abord, les œuvres en compétition doivent être produites et diffusées dans un organe de presse burkinabè paraissant au Burkina Faso ou dans un blog entre le 1er juillet et le 31 octobre 2015. Elles doivent aussi être réalisées en langue française sans distinction de genre rédactionnel tout en respectant les règles éthiques et déontologiques. Enfin, les œuvres doivent être déposées à la date du 10 octobre au 10 novembre 2015 à Oxfam au Burkina, et chaque candidat peut présenter au maximum trois œuvres.
Les œuvres en compétition sont classés en trois catégories. La première catégorie regroupe la presse papier, la presse en ligne et les blogs. La deuxième catégorie concerne les œuvres télévisuelles et la dernière catégorie porte sur les œuvres radiodiffusées. Les prix qui seront décernés à ce concours sont de deux types. Il s’agit de la distinction qui est composée d’une attestation, d’un trophée et des récompenses qui peuvent être en espèces ou en nature d’une valeur de 500 000 francs Cfa. Un prix d’excellence sera décerné pour chaque catégorie.
Par ailleurs, le règlement intérieur a été remis au représentant des journalistes, Séni Dabo et la remise des prix se fera à une date et à un lieu fixé par la campagne Cultivons.
Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *