Les aliments à consommer en cas d’anémie

par
0 commentaire

L’anémie est une condition médicale caractérisée par un faible taux d’hémoglobine dans le sang, ce qui peut entraîner une fatigue, une faiblesse et un essoufflement. Il existe plusieurs types d’anémie, mais l’anémie ferriprive est la forme la plus courante. Elle est provoquée par une carence en fer, un minéral essentiel à la production d’hémoglobine. Dans cet article, nous allons examiner les aliments riches en fer qui peuvent aider à prévenir et à traiter l’anémie ferriprive.

Les aliments riches en fer

Le fer est présent dans de nombreux aliments, mais il existe deux types de fer : le fer héminique et le fer non héminique. Le fer héminique se trouve dans les aliments d’origine animale, tels que la viande, la volaille et les fruits de mer. Il est facilement absorbé par l’organisme. Le fer non héminique se trouve dans les aliments d’origine végétale, tels que les légumes verts feuillus, les légumineuses et les céréales enrichies. Il est moins bien absorbant que le fer héminique.

Voici une liste d’aliments riches en fer qui peuvent aider à prévenir et à traiter l’anémie ferriprive :

Viande rouge

La viande rouge, en particulier le bœuf, est l’une des meilleures sources de fer héminique. Une portion de 85 grammes de bœuf haché contient environ 2,7 milligrammes de fer, ce qui représente environ 15 % de l’apport quotidien recommandé pour les adultes.

Volaille

La volaille, en particulier le poulet et la dinde, est également une bonne source de fer héminique. Une portion de 85 grammes de poulet contient environ 1,1 milligramme de fer, tandis qu’une portion de dinde de la même taille en contient environ 1,5 milligramme.

Fruits de Mer

Les fruits de mer, en particulier les huîtres, les moules et les palourdes, sont riches en fer héminique. Une portion de 85 grammes d’huîtres contient environ 7,0 milligrammes de fer, ce qui représente plus de 35 % de l’apport quotidien recommandé.

Légumes verts feuillus

Les légumes verts feuillus, tels que les épinards, le chou frisé et les feuilles de betterave, sont riches en fer non héminique. Une tasse d’épinards cuits contient environ 6,4 milligrammes de fer, tandis qu’une tasse de chou frisé cuit en contient environ 3,6 milligrammes.

Légumineuses

Les légumineuses, telles que les lentilles, les haricots rouges et les pois chiches, sont également riches en fer non héminique. Une tasse de lentilles cuites contient environ 6,6 milligrammes de fer, tandis qu’une tasse de haricots rouges cuits contient environ 3,6 milligrammes.

Céréales enrichies

Les céréales enrichies, telles que le riz, les pâtes et le pain, sont souvent enrichies en fer. Une tasse de riz enrichi cuit contient environ 1,8 milligramme de fer, tandis qu’une tasse de pâtes enrichies cuites en contient environ 2,0 milligrammes.

Noix et graines

Les noix et les graines, telles que les amandes, les graines de citrouille et les graines de sésame, sont également de bonnes sources de fer non héminique. Une fois d’amandes contient environ 1,4 milligrammes de fer, tandis qu’une fois de graines de citrouille en contient environ 2,7 milligrammes.

Comment augmenter l’absorption de fer ? 

Bien que les aliments riches en fer soient importants pour prévenir et traiter l’anémie ferriprive, il est également important de maximiser l’absorption du fer par l’organisme. Voici quelques conseils pour augmenter l’absorption de fer :

  • Consommez des aliments riches en vitamine C :  La vitamine C aide à augmenter l’absorption de fer non héminique. Essayez de consommer des aliments riches en vitamine C, tels que les agrumes, les fraises et les poivrons, en même temps que des aliments riches en fer non héminique.
  • Évitez les aliments et les boissons qui inhibent l’absorption du fer :  Certains aliments et boissons peuvent inhiber l’absorption du fer. Par exemple, le café, le thé et le calcium peuvent réduire l’absorption de fer. Essayez de limiter votre consommation de ces aliments et boissons ou de les consommer à des moments différents de la journée que les aliments riches en fer.
  • Cuisez les aliments riches en fer :  La cuisson peut aider à augmenter l’absorption de fer non héminique. Essayez de cuire les légumes verts feuillus et les légumineuses plutôt que de les manger crus.
  • Consommez des aliments riches en fer héminique :  Le fer héminique est plus facilement absorbé par l’organisme que le fer non héminique. Essayez de consommer des aliments riches en fer héminique, tels que la viande rouge, la volaille et les fruits de mer, en même temps que des aliments riches en fer non héminique pour augmenter l’absorption globale de fer.

Conclusion

L’anémie ferriprive est une condition médicale courante qui peut être prévenue et traitée grâce à une alimentation saine et équilibrée. Les aliments riches en fer, en particulier le fer héminique, peuvent aider à augmenter les niveaux d’hémoglobine et à améliorer les symptômes de l’anémie. En plus de consommer des aliments riches en fer, il est important de maximiser l’absorption de fer en consommant des aliments riches en vitamine C, en provoquant les aliments et les boissons qui inhibent l’absorption de fer, en cuisant les aliments riches en fer et en consommant des aliments riches en fer héminique. Si vous pensez souffrir d’anémie ferriprive, consultez votre médecin pour obtenir un diagnostic et un traitement approprié .

Articles Similaires