Accueil » Lu, vu, entendu » Les mercenaires de Wagner trahis par leurs mauvaises fréquentations ?

Les mercenaires de Wagner trahis par leurs mauvaises fréquentations ?

De la rue Bla Bla à Gossi, il n’y a qu’un pas. La rue Bla Bla à Bamako est connue pour ses lieux de rencontre et de distraction. Passé une certaine heure, il peut arriver que certains noctambules s’adonnent à des confidences. Cela a été le cas de l’un d’entre eux. Selon une source très bien informée, un instructeur russe a fait l’erreur dans un élan d’orgueil, entre deux vodkas dans un bar de la rue Bla Bla, de confier à une entraineuse qu’un « gros coup » s’organisait à Gossi.

D’après nos sources, cette entraineuse ukrainienne, animée par un désir de vengeance en raison de la guerre menée par les Russes dans son pays, s’est fait un malin plaisir d’aller répéter l’information à des oreilles françaises… est-ce cela qui les aurait décidés à faire venir un drone sur le site de Gossi ? Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils en ont eu pour leur argent en voyant qu’un simulacre de charnier était mis en scène sous leurs yeux.

Ce n’est pas la première fois que des Russes se font bêtement avoir ! Souvenez-vous au mois de février lors des premiers jours de l’invasion de l’Ukraine. Certains soldats russes, s’affichant fièrement en uniforme sur les applications de rencontre Tinder et Grindr, avaient tenté de séduire des femmes et des hommes ukrainiens, leur communiquant ainsi leur position géographique. Identifiant la faille, Moscou avait ordonné d’éteindre jusqu’à nouvel ordre leur téléphone.  Dorénavant, c’est l’ambassade de Russie à Bamako qui a fortement déconseillé à ses ressortissants certains lieux dont l’Appaloosa ainsi que les boîtes de nuit de la rue Bla Bla.

Ces indiscrétions sont monnaie courante pour les mercenaires, moins disciplinés que l’armée de métier qui bien souvent ne voulait plus d’eux. Reste à espérer que les soldats chargés des effets spéciaux contre les Français ne soient pas les même à qui les FaMa confient leurs secrets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.