Accueil » Main courante » Liberté de la presse :un recul, selon le rapport 2021

Liberté de la presse :un recul, selon le rapport 2021

Le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ)  ce 20 octobre 2022 à Ouagadougou, a servi de cadre pour la commémoration de la 24e journée nationale de la liberté de la presse au Burkina. Placée sous le thème « Régimes de transition : sauvegarder les libertés individuelles et collectives », cette journée a mobilisé les acteurs des Mediaş et leurs partenaires autour des panels débats axés sur la situation de la presse au Burkina Faso.

Le rapport 2021 présenté ce 20 octobre 2022 à Ouagadougou sur la presse au Burkina indique un recul de la liberté de la presse au Burkina, selon le comité de pilotage du Centre national de presse Norbert Zongo. Ce dernier a rappelé que la 24e journée de la liberté de la presse se tient dans un contexte où la démocratie, mise à mal, est sacrifiée sur l’autel de la lutte des clans au sein des Forces armées nationales pour la gestion du pouvoir, selon Djézouma Sanogo, président du comité de pilotage du CNP-NZ. Il a rappelé que le choix du thème vise à apprécier la liberté de la presse depuis l’avènement du pouvoir militaire du MPSR en janvier 2022 et à proposer des pistes de défense de la  liberté d’expression et de presse, tout en interpellant ses défenseurs à une vigilance accrue. Pour cela, le CNP-NZ met désormais en place à système d’alerte des atteintes à ladite liberté dans les 13 régions du pays.  La léthargie au sein du CSC, instance de régulation des médias, a du reste valu aux nouvelles autorités une interpellation en vue d’une solution à la crise afin que l’institution joue pleinement son rôle.

L.S

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.