Accueil » Société » Lutte contre le Covid-19: la BRAKINA solidaire de ses voisins, du CHU de Tengandogo et des mairies de Bobo et Ouaga

Lutte contre le Covid-19: la BRAKINA solidaire de ses voisins, du CHU de Tengandogo et des mairies de Bobo et Ouaga

Dès les premières semaines des cas confirmés de Covid-19 enregistrés au Burkina Faso le 9 mars 2020, la Brasserie du Burkina (BRAKINA) a manifesté sa solidarité et son soutien aux autorités et à l’ensemble du peuple burkinabè dans la lutte contre la pandémie. A travers sa politique de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE), elle continue de mener ses œuvres de solidarité et de soutien dans cette bataille. En effet, les 22, 23 et 24 avril 2020 à Ouagadougou, tout comme à Bobo-Dioulasso, la BRAKINA a apporté son soutien aux populations riveraines de l’usine de Kossodo, à la mairie de Nongr-massom, au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T) à Ouagadougou, et à la mairie de Bobo-Dioulasso. A ces occasions, ce sont des lots de matériels sanitaires et des vivres qui leurs ont été offerts par la BRAKINA.

Un dispositif de lavage de mains prêts à être distribué

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays du monde, est confronté à la pandémie du nouveau coronavirus, Covid-19. Une crise, peut-on le dire, qui n’est pas une guerre, mais elle y ressemble. Elle nécessite la mobilisation et l’affectation de ressources à des niveaux sans précédents. Aussi, ce pernicieux virus est à l’origine de conséquences économiques et sociales graves qui découlent des mesures restrictives qu’il impose à la société: fermeture des marchés et d’un grand nombre de magasins, arrêt du transport public, restrictions aux déplacements, villes en quarantaine, fermeture des frontières terrestres et aéroportuaires, et donc ralentissement général de l’économie.

Partenaire stratégique du « Pays des Hommes intègres» depuis 1960, la Brasserie du Burkina Faso demeure à ses côtés pour l’aider à relever les défis liés désormais à la lutte contre le Covid-19 qui met à rude épreuve l’économie et le vivre ensemble du pays.

A Kossodo, la BRAKINA vole aux secours de ses voisins

Dans ce contexte, la BRAKINA, à travers sa politique RSE, a entrepris des démarches supplémentaires pour barrer la route à cette pandémie. D’une manière générale, l’appui de la brasserie s’aligne sur le Plan National de Riposte Sanitaire élaboré par le gouvernement. En effet, elle a entamé, la semaine dernière, une série de remises de dons de vivres et de matériels sanitaires dans les deux grandes villes du Burkina à savoir, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Le directeur du développement durable offre du gel hydroalccolique aux riverains de Kossodo

Ainsi, ce sont les voisins du quartier Kossodo qui abrite l’usine et la mairie de Nongr-massom qui ont bénéficié de la générosité, du soutien et de solidarité de la Brasserie du Burkina dans la matinée du mercredi 22 avril 2020. Ce don, qui soulage un tant soit peu les voisins et riverains de Kossodo, est composé, entre autres, de 10 cartons de gel hydroalcoolique, de 50 dispositifs de lavage de mains, du savon et de 5 tonnes de riz. Ce modeste geste de la BRAKINA à l’endroit de ses voisins est hautement apprécié par les bénéficiaires qui sont sortis nombreux, malgré la situation difficile.

Le député-maire (tenant un papier) salue le geste de la BRAKINA

La BRAKINA est « un bon voisin », souligne un riverain du quartier, témoignant que, depuis son arrivée à Kossodo, elle ne cesse de les secourir dans les moments difficiles comme c’est le cas. Par la voix de Robert Tapsoba, le secrétaire général de l’Association des riverains de la zone industrielle de Kossodo, ils ont remercié le donateur qui, au-delà du voisin, est un ami et partenaire. « Nous sommes très heureux pour le geste de notre ami et partenaire qui a bien voulu nous faire ce don qui, pour nous, est un accompagnement, vu la situation actuelle du pays et nous disons merci infiniment à la BRAKINA » a laissé entendre M. Tapsoba.

Même joie immense à la mairie de Nongre-massom de l’arrondissement 4 de Ouagadougou. Essentiellement composé de plus de 200 boîtes de masques antibactériens, de bavettes, de 50 dispositifs de lave-mains, de 15 thermomètres flash et de 200 EPI pour le personnel de santé, c’est le député-maire de la commune, Anatole Bonkoungou, qui a réceptionné ce lot de matériel. « Nous sommes très honorés pour ce geste de notre partenaire de tous les jours qui est un geste très noble et d’encouragement » a dit le maire. Remerciant le donateur, Anatole Bonkoungou l’a rassuré que ce matériel  sera remis à qui de droit, notamment aux agents de santé de Kossodo, afin de combler les besoins en matériels sanitaires pour le bonheur des populations.

La BRAKINA apporte son soutien  en matériel  au CHU-T

Au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo, l’hôpital réquisitionné pour le traitement des malades du coronavirus, c’est un lot de matériels composé de 400 boîtes de masques chirurgicaux, de 60 bottes, de 500 paquets de gants d’examen, de 1018 cartons de gel hydroalcoolique et de 5 palettes d’eau Lafi (1 440 bouteilles de 0,5 l et 2 496 bouteilles de 1,5 l) qui a été remis aux responsables du CHU-T dans la journée du 23 avril 2020.Ce matériel, selon Mme Fanta Ouédraogo, la directrice des soins au CHU de Tengandogo, va leur permettre de renforcer ce que « nous avons déjà puisque c’est composé de consommable ». Et « un don n’est jamais de trop », dit-elle, car « nous étions dans le besoin et nous remercions la BRAKINA qui n’est pas à sa première remise de don en ce qui concerne cet hôpital ».

Le DG du CHU reçoit le don de la BRAKINA

Le 24 avril dernier, à la mairie de Bobo-Dioulasso, c’est le chef de l’agence BRAKINA de Bobo-Dioulasso, Monsieur (?) Bolého, qui a officiellement remis le don au maire de la commune, Bourahima Sanou. Un lot important destiné à la commune pour la lutte contre le Covid-19, essentiellement composé de 20 boîtes de masques, 15 cartons de gel hydroalcoolique, 30 dispositifs de lavage de mains, 15 cartons de savons, des paires de gants de ménage et 2 tonnes de riz local.

Ce geste est un plus pour la commune, selon le maire qui, selon lui, apprécie fortement l’engagement de la BRAKINA qui s’attelle à travailler avec les autorités pour atténuer l’impact social et économique de cette pandémie. « Nous saluons, à cet effet, les actions de la BRAKINA pour tous les moyens mis à notre disposition. Nous encourageons la population à respecter scrupuleusement les consignes sanitaires en faisant preuve de responsabilité individuelle et collective » a précisé M. Sanou.

A  Bobo, le maire Sanou félicite le geste noble de la BRAKINA

Outre le respect des gestes barrières, la lutte contre le Covid-19 passe aussi par la lutte contre la désinformation. Pour cela, la BRAKINA reste aux côtés des autorités du Burkina Faso et réitère son engagement d’accompagnement soutenu afin d’aboutir à l’éradication de la pandémie.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *