Accueil » Société » Lutte contre le covid 19: l’AJCEB apporte son soutien de 10 tonnes de vivres aux couches sociales des marchés et yaars

Lutte contre le covid 19: l’AJCEB apporte son soutien de 10 tonnes de vivres aux couches sociales des marchés et yaars

Apporter son soutien, aux personnes des marchés et yaars, aux voisins et aux couches vulnérables dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus au Burkina Faso ,l’Amicale des Jeunes Commerçants et Entrepreneurs du Burkina(AJCEB) a procédé ce jeudi 9 avril 2020 à une remise de vivres , du savon et des lave-mains. Cette initiative citoyenne de solidarité et de soutien de l’Amicale , vise à soulager les populations pendant cette période dure de couvre-feu et de fermeture des marchés et  yaars dû à cette pandémie aux pays des hommes intègres.

le président de l’AJCEB, Salif Zida remet symboliquement un sac de riz à une femme

Depuis l’avènement de cette crise sanitaire et bien avant, il y a de plus en plus un élan incroyable de solidarité auprès de personnes vulnérables opérées par les acteurs du monde informel.

Aziz Nignan ,SG de l’AJCEB

Depuis le 9 mars dernier, l’industrie économique  a mis la clé sous le paillasson. Aucune activité ne se déroule, malgré tout, les acteurs  du monde économique (commerçants, entrepreneurs et opérateurs économiques) font germer leur élan de solidarité.

Ce jeudi  du côté du quartier Gounguin, précisément dans les locaux du siège national de l’AJCEB, a eu lieu une remise de don d’une dizaine de tonne de vivre, de laves mains et de bidons de savons liquides. Ce don est précisément destiné aux personnes vulnérables, aux marchés et Yaars ainsi que les voisins  pour lutter contre le Covud-19. « Nous avons marqué notre solidarité suite à la pandémie COVID-19 en faisant parler nos cœur ce jour à travers une remise symbolique de 10 tonnes de riz, des laves mains et du savon aux commerçants devenus vulnérables après la fermeture des marchés et yaars dans la lutte contre la Pandémie » a laissé entendre Aziz Nignan, porte-parole de l’AJCEB.Et ce qui a d’ailleurs poussé M.Nignan  de rappeler aux uns et aux autres, le respect des mesures d’hygiène édictées par le Comité National de Riposte. Car conclut-il, « ce n’est que dans ce strict respect que nous bouterons ce mal ».

Omar Idogo

Un commentaire

  1. Félicitations, que Dieu bénisse vos gestes envers ces personnes qui en ont vraiment besoin. Cependant, il ne suffit pas de collecter, il faut vous assurer que les dons sont acheminés vraiment au personnes qui sont censées en bénéficier. Il s’est avéré que les gens “riches” distribuent les vivres entre eux et les remplissent dans le coffre de leur voitures. Il faut mettre fin à cela!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *