Accueil » Défense-Sécurité » Lutte contre le terrorisme : le gouvernement burkinabè appelle les combattants à rejoindre le centre de réinsertion

Lutte contre le terrorisme : le gouvernement burkinabè appelle les combattants à rejoindre le centre de réinsertion

Ouagadougou, 02 août 2022 (AIB)-Le gouvernement a appelé les citoyens enrôlés dans les groupes armés terroristes, à adhérer au processus de dialogue lancé par le président Paul Damiba et à rejoindre le centre de prise en charge devant faciliter leur réinsertion.

«Pour un Burkina Faso de paix et prospère le ministre d’Etat -en charge de la Réconciliation nationale- invite (…) les concitoyens enrôlés dans les groupes armés, à saisir l’opportunité de cette main tendue en vue de leur réinsertion sociale», a écrit le ministre Yéro Boly dans un communiqué du 28 juillet 2022. Le ministre d’Etat fait allusion au processus de dialogue lancé par le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul Damiba et aux comités locaux de dialogue crées à ce effet. M. Boly a invité les ex combattants à rejoindre le centre de prise en charge des personnes souhaitant déposer volontairement les armes. «Il invite par ailleurs les familles ayant leurs enfants au sein des groupes armés à leur porter le message et à les convaincre d’adhérer au processus de dialogue», ajoute le communiqué.

En rappel, le Burkina Faso essuie depuis six ans dans plusieurs de ses localités, de régulières attaques terroristes qui tué plusieurs centaines de personnes, provoqué le déplacement de près de 2 millions d’autres et entraîné la fermeture de milliers d’écoles et de centre de santé.

Pour rétablir l’ordre et la paix, le président Damiba arrivé le 24 janvier 2022 aux affaires, mise sur le dialogue avec les enfants du pays engagés dans les groupes armés et la poursuite de l’offensive militaire contre les combattants radicaux.

Agence d’information du Burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.