Accueil » Monde » Mali: le second tour des élections législatives effectif malgré le contexte sanitaire particulier

Mali: le second tour des élections législatives effectif malgré le contexte sanitaire particulier

Le contexte sanitaire particulier du monde n’a pas eu raison de la tenue du second tour des élections législatives au Mali. 7 millions d’électeurs étaient attendus dans les urnes malgré le covid19 et l’insécurité dans le centre du pays. Ce second tour des législatives a été troublées, même s’il y en avait moins pour ce cas.

Trois semaines après la tenue du premier tour des élections législatives au Mali, les quelques 7 millions d’électeurs étaient de nouveau appelées dans les urnes ce dimanche 19 avril 2020 pour le second tour. Malgré le contexte sanitaire et sécuritaire, les autorités maliennes s’en sont finalement tenus au calendrier électoral même si certains électeurs ou hommes politiques de l’opposition se demandaient encore dimanche pourquoi le second tour était maintenu. Au 19 avril, 229 cas de covid-19 étaient confirmés au Mali selon le décompte officiel. « J’ai peur pour ma santé », expliquait dimanche une habitante de la capitale au micro de RFI, qui selon elle ne loupe d’ordinaire jamais une élection. Selon le premier ministre malien, la tenue de ces élections vise à éviter une crise politico-institutionnelle au Mali. « Nous ne voulons pas qu’il y’ait une crise politico-institutionnelle », se justifiait le dimanche Boubou Cissé, le Premier ministre au moment de déposer son bulletin dans l’urne.  Pour ce second tour, il y’a eu selon la COSEM, une coalition d’observateurs électoraux, moins d’incidents sécuritaires et légèrement plus de mesures sanitaire qu’au premier tour. En conséquence, le taux de participation de dimanche sera-t-il supérieur à celui du 29 mars ? Si traditionnellement les élections législatives mobilisent assez peu les électeurs maliens, il y’a qu’un jour moins de 13% des bamakois qui se sont rendus aux urnes contre plus de 85% dans la région de Kidal dans le nord du Mali. En rappel, ce sont au total 125 députés devant être élire à l’Assemblée dont le terme est arrivés en 2018. Les premiers résultats sont attendus cette semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *