Accueil » Sports-Loisirs » Novak Djokovic est le favori de Wimbledon, mais…

Novak Djokovic est le favori de Wimbledon, mais…

 

Ce lundi a marqué le lancement de Wimbledon. Pour cette édition 2022, où aucun point ne sera attribué pour le classement ATP, Novak Djokovic est logiquement le favori au titre selon cotes des paris sur les tennis proposés par bwin, lui qui a perdu en demi-finale de Roland Garros face à Rafael Nadal en mai dernier. Pour autant, le Serbe a eu beaucoup de mal à se défaire de Kwon lors du premier tour de la compétition. Malgré quelques difficultés, Nole, tout de blanc vêtu comme le veut la tradition, s’est finalement imposé et il n’est pas le seul gros client à avoir bataillé pour se qualifier. Carlos Alcaraz a, lui aussi, eu beaucoup de peine se défaire de Struff, tandis que le demi-finaliste du dernier Wimbledon et outsider du tournoi, Hurkacz, s’est incliné face à Davidovich Fokina.

Du côté des Français, la déception est, comme souvent ces derniers temps, chez Benoît Paire. Le Tricolore a été éliminé dès le premier tour par Quentin Halys, un compatriote, et a poussé un immense cri du coeur pour raconter son mal-être et ce qui s’apparente à une dépression. « C’est un état mental que j’ai depuis un moment. Un dégoût du tennis. Je vois des personnes pour ça. J’en sentais le besoin. Je discute avec des spécialises dans ce domaine, je fais un rejet de ce sport. Ca me dégoûte quand je vais sur le court. Ces derniers temps, dès que je mettais le pied dessus, j’avais envie de fuir, donc ça ne servait à rien d’y aller ». Le 73ème mondial a des défauts, mais il est très franc et n’hésite pas à faire tomber les masques devant les médias. Clairement, Paire l’avoue, il déteste son sport qui était autrefois sa passion.  « Je vois plusieurs personnes, parce que je ne suis pasforcément heureux dans ma vie en ce moment. C’est pour ça que je voulais faire une pause, pour essayer de retrouver goût à ce sport. Je l’ai aimé et maintenant, je le déteste ».

Et Rafael Nadal dans tout ça ? Alors qu’il souffrait déjà du pied gauche à Paris, où il a serré les dents pour remporter son 14ème trophée tricolore et arrêter le syndrome de Mueller, l’Hispanique compte bien jouer les trouble-fêtes en Angleterre. Certes, son corps est une variable qu’il ne peut contrôler mais l’Espagnol fait son retour trois ans après sa dernière demi-finale. Alors qu’il a boudé pendant de longues années ce tournoi, qui ne met pas forcément en valeur son jeu, Nadal compte bien aller le plus loin possible. D’ailleurs, s’il va loin dans la compétition, Nadal aura un gros client en demi-finale avec potentiellement Matteo Berrettini. En revanche, de l’autre côté du tableau, Novak Djokovic, le tenant du titre, peut retrouver Carlos Alcaraz en quart de finale. Selon les paris tennis de Bwin, le site spécialisé dans les cotes de la balle jaune, Nole est clairement le favori à sa propre succession, tandis que certains comme Berrettini ou Alcaraz font office d’outsider. À noter toutefois le forfait qui vient de tomber de Marin Cilic, positif au covid-19 et donc forfait pour la quinzaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.