Accueil » Politique » Présidentielle  de 2020 : A Gaoua Roch sollicite le vote des populations

Présidentielle  de 2020 : A Gaoua Roch sollicite le vote des populations

Le mouvement du peuple pour le progrès MPP, a tenu un meeting régional le dimanche 15 novembre 2020, à la place de la nation de Gaoua. Face aux militants mobilisés pour sa cause, Roch Marc Christian Kaboré, candidat du MPP à l’élection présidentielle, a invité la population à voter massivement pour son parti, le 22 novembre.

Les militants et sympathisants du mouvement du peuple pour le progrès de la région du sud-ouest, ont marqué leur présence au meeting régional de Gaoua.  Fiacre Kambou, secrétaire provincial du MPP dans la province du Poni, a   tout en remerciant les militants pour leur forte mobilisation, s’est dit confiant quant au soutien de la population de Gaoua, à l’endroit du candidat Roch Kaboré.  A en croire Ficre Kambou, cette mobilisation démontre la satisfaction des populations quant aux réalisations faites par le président sortant au profit de la région du Sud-Ouest. Il invite donc les militants a réitéré l’engagement des militants et militantes à reconduire le candidat Roch Kaboré, au soir du 22 novembre 2020.  Et d’ajouter que le bilan du président sortant est bon, clair, et visible malgré les nombreuses difficultés rencontrées

Quant au représentant de l’alliance des partis de la mouvance présidentielle, Wilfried Prospère Bako, il adressé sa reconnaissance aux autorités coutumières et religieuses ainsi que toutes les populations pour la forte mobilisation. Tout en exhortant les militants à voter pour Roch, Wilfred Prospère Bako, leur a indiqué que le second mandat du candidat du MPP, permettra de répondre mieux aux attentes des populations du Sud-Ouest.  En ce qui concerne le candidat Roch Marc Christian Kaboré, dit-t-il, « l’APMP me charge de vous dire de vous tenir prêt pour continuer le travail dès le 23 novembre prochain, car le coup KO est sûr au regard le bilan de votre premier mandat qui est très satisfaisant ».

Prenant la parole, Roch Marc Christian Kaboré, a tout d’abord demandé une minute de silence en la mémoire de toutes les personnes tombées sous les balles assassines des terroristes, pour la cause de la nation. Poursuivant son allocution, il indique que lorsqu’il a été élu à la tête du Burkina Faso, en 2015, il avait une de grandes ambitions pour le pays, malheureusement il a été confronté à des difficultés de tout genre. Il cite entre autres les attaques terroristes et les grèves à répétitions dans tous les secteurs. « On ne peut pas développer un pays dans des grèves. Je ne suis pas venu vous faire la liste des réalisations effectuées au Sud-ouest, mais je suis venu vous dire qu’au sud-ouest vous avez des potentialités, des richesses. Nous allons construire le centre hospitalier universitaire dans mon prochain quinquennat et réaliser des infrastructure routières », a promis Roch Kaboré, à la population de Gaoua. Il sollicite donc le vote massif des militants, afin qu’il puisse continuer ses chantiers de développement.

O.I

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *