Accueil » Politique » Présidentielle de 2020 : au Centre-Nord, Claude Aimé Tassembedo galvanise ses militants

Présidentielle de 2020 : au Centre-Nord, Claude Aimé Tassembedo galvanise ses militants

Claude Aimé Tassembedo, candidat indépendant à l’élection présidentielle, est allé à la rencontre des populations de Kaya, le dimanche 8 novembre 2020. Du grand marché en passant le quartier Gaoua, le candidat indépendant a demandé les voix des populations, afin de sortir vainqueur au soir du 22 novembre prochain.

Au grand marché de Kaya, ce sont des artisans du Sanmatnega qui ont accueilli Claude Aimé Tassembedo,le candidat indépendant.  Face à ses militants, le candidat à la course à la magistrature suprême, a étalé les différends axes de son projet de société. 

A l’en croire, sa vision n’est rien d’autre que celle du développement du Burkina Faso. Au cours des échanges, les militants par la voix de leur représentent Hamidou Kargougou, ont égrené leurs doléances. Etant des artisans, ils demandent au futur locataire de Kosyam, la création des débouchées à l’échelle nationale et internationale pour l’écoulement de leurs produits, la sécurisation de la région du Centre-Nord et l’octroi de micro-crédits aux commerçants. A ces doléances, le candidat indépendant dit avoir pris bonne note. Cependant, il demande en retour une seule chose, celle d’assurer sa victoire au soir du 22 novembre prochain.

Après sa tournée au grand marché, Claude Aimé Tassembédo, s’est également rendu au quartier Gaoua de la ville de Kaya. Là aussi, le discours ne change pas. En effet il a décortiqué en long et en large son programme de gouvernance.  A l’entendre, il veut redonner au Burkina Faso, sa quiétude d’antan. « J’ai la capacité d’analyse plus poussée sur les questions de sécurité que les autres candidats à l’élection présidentielle. Je trouverai des solutions concrètes contre le terrorisme », a-t-il déclaré. Une fois élu président du Faso, le candidat indépendant promet le retour des personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine. Quant aux militants, ils ont rassuré Claude Aimé Tassembédo, leur soutien sans failles pour sa victoire écrasante le 22 novembre prochain.

O.I

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *