Accueil » Gouvernance - Développement » Prestation de serment du Président de la Transition : le Capitaine Ibrahim TRAORE prêt à « se battre jusqu’au dernier souffle » pour la Nation.

Prestation de serment du Président de la Transition : le Capitaine Ibrahim TRAORE prêt à « se battre jusqu’au dernier souffle » pour la Nation.

(Ouagadougou, 21 octobre 2022). Le Président du Mouvement patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration, le Capitaine Ibrahim TRAORE a prêté serment ce matin devant le Conseil constitutionnel, au cours d’une audience solennelle. Le Capitaine Ibrahim TRAORE assure désormais les fonctions de Président de la Transition, Chef de l’Etat et Chef suprême des Forces armées nationales.

« Je jure devant le Peuple burkinabè et sur mon honneur de préserver, de respecter, de faire respecter, et de défendre la Constitution, la Charte de la Transition et les lois, de tout mettre en œuvre pour garantir la justice à tous les habitants du Burkina Faso », s’est engagé le Capitane TRAORE devant les membres du Conseil constitutionnel.

Avant cette audience solennelle, le Président du Faso a été élevé à la dignité de Gand croix de l’ordre de l’Etalon par le Grand chancelier des Ordres Burkinabè. Il a également reçu le collier de l’ordre de l’Etalon qui lui confère le titre de Chef souverain, Grand Maître des Ordres burkinabè.

Le doyen des membres assurant l’intérim du Président du Conseil constitutionnel, Bouraïma CISSÉ, a ensuite donné acte au Président TRAORE de son serment, l’a déclaré installé dans ses fonctions de Président de la Transition, Chef de l’Etat et l’a renvoyé à l’exercice de ses fonctions.

S’adressant au Chef de l’Etat, Bouraïma CISSÉ a rappelé au Président de la Transition la quasi obligation de résultat, car, comme l’a dit le Président Thomas Sankara, « celui qui n’a pas mieux fait que ses prédécesseurs, n’a rien fait ».

Le Président par intérim du Conseil Constitutionnel a encouragé le Chef de l’Etat dans l’accomplissement de sa mission qui se résume au recouvrement de l’intégrité du territoire, au retour définitif de la paix au Faso et la cohésion sociale.

Le Président TRAORÉ, dans son adresse, a rappelé son objectif majeur qui reste la reconquête du territoire national occupé depuis quelques années par des terroristes. « Nos objectifs ne sont autres que de donner un souffle de vie nouveau à tous ces patriotes affligés par les conflits. C’est aussi d’envisager un développement endogène en ne comptant que sur nous-mêmes, en essayant de repenser profondément notre agriculture, notre élevage, notre technologie et en interrogeant les socles des actions de nos aspirations à la prospérité », a indiqué le Capitaine Ibrahim TRAORE.

Sur la question du terrorisme, le Président de la Transition a estimé qu’aucun « sacrifice ne sera de trop pour sortir ce pays de la situation dans laquelle il se trouve ». « Notre engagement est pour le retour de la paix et notre boussole sera toujours ce peuple », a-indiqué le nouveau Chef de l’État.

Le Capitaine Ibrahim TRAORE s’est engagé aux côtés des Burkinabè pour la libération totale du territoire. « Pour ma Nation, je me battrai jusqu’au dernier souffle et je vous appelle tous à intégrer cela », a-t-il ajouté.

Enfin le chef de l’Etat a appelé les Burkinabè d’ici et d’ailleurs à une mobilisation patriotique et populaire pour la lutte contre le terrorisme. Il a en outre rassuré tous les partenaires que le Burkina Faso va honorer tous les engagements pris dans tous ses secteurs de coopération.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.