Accueil » Gouvernance - Développement » Prix africain de développement: un burkinabè couronné de meilleur manager africain de la sécurité routière

Prix africain de développement: un burkinabè couronné de meilleur manager africain de la sécurité routière

Adama Kouraogo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, le Directeur général de l’Office National de la Sécurité Routière(ONASER) a été distingué « meilleur manager africain de la sécurité routière », lors  de la 15e édition du Prix africain de développement (PADEV)  qui s’est tenue du 11 au 13 octobre 2020, à Kigali, la capitale du Rwanda. Représenté, il a officiellement, devant collègues et amis reçu son prix ce mardi 21 octobre 2020 à Ouagadougou.

La photo de famille

Contribuer à booster le développement des pays africains, à travers l’instauration d’une culture du travail, du mérite et de l’excellence. Tel est l’objectif des organisations de la société civile de 12 pays africains réunis autour de la Fondation 225 d’où, l’initiative en 2006  à Abidjan en république de Cote d’Ivoire, le prix africain de développement (PADEV). La 15e édition  de remise de cette distinction aux lauréats s’est déroulée à l’hôtel Marriott de Kigali au Rwanda.Et parmi plusieurs burkinabè présents à ce redevez-vous de talent africain, Adama Kouraogo décroche le prix du « meilleur manager africain de la sécurité routière », suivant la délibération du jury de cette 15e édition, au regard de l’importance  du volume de ses actions et ses remarquables actions en matière de promotion de la sécurité routière au pays des hommes intègres. Représenté à la cérémonie officielle par un burkinabè pour des contraintes majeures de calendrier, Salifou Nikiéma remet à césar ce qui est à césar. Et c’est une ambiance conviviale et de bonheur que le lauréat a reçu son prix ce jour à Ouagadougou.

M.Kouaogo reçoit des mains de son représentant ,le prix

Le prix du meilleur manager africain de la sécurité routière qui vient de lui être décerné est le couronnement de tous ses efforts et de la confiance de son ministre, Vincent Dabilgou dont Adama Kouraogo  jouit auprès de ses collaborateurs. « Ce prix est le témoignage que le travail bien fait permet de récolter des fruits. Je considère cette distinction comme un encouragement à poursuivre le même élan avec sérieux et rigueur », a déclaré le lauréat. Il a exprimé sa gratitude aux initiateurs du PADEV qui ont pu remarquer le travail qu’il fait à la tête de l’organe de promotion de la sécurité routière. A ses collaborateurs, il a laissé entendre que le prix a été obtenu grâce à leurs efforts collectifs.  Très engagé et son sens dévoué  dans la sensibilisation et la promotion de la sécurité routière  au Burkina Faso, l’ONASER a doté cette année des centaines de  panneaux de signalisation et de feux tricolores à la ville de Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *