Accueil » Gouvernance - Développement » Programme national de 40 000 logements: huit villes bénéficiaires de 5164 logements sociaux et économiques

Programme national de 40 000 logements: huit villes bénéficiaires de 5164 logements sociaux et économiques

De 2017 à ce jour, 5164 logements sociaux et économiques qui ont été réalisés dans huit(8) villes sur une  superficie de 1 700 ha mobilisés. Tel est le bilan dressé du secrétariat Permanent de la Politique Nationale de Logements (SP/PNL) au cours d’un point de presse animé ce mardi 16 juin 2020 à Ouagadougou.

Le présidium

Produire des logements décents  au profit des populations des treize régions du Burkina, c’est l’une des priorités majeures inscrites dans le programme du président Roch Marc Christian Kaboré  depuis son accession au pouvoir. Et pour y parvenir à cet engagement, le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat à travers le secrétariat permanent de la politique nationale du Logement (SP/PNL) a entrepris depuis 2017, la mise en œuvre  du programme national de construction des logements(PNCL) autrement appelé « Programme 40 000 logements ». Trois années après, l’heure est au bilan. En effet, face à la presse de  ce mardi 16 juin 2020 à Ouagadougou, les responsable de cette structure en partenariat le Centre de gestion des cités(CEGECI) dressé un bilan jugé positif et se préparent pour les perspectives à venir.

Yacouba Dié

De 2017 à ce jour, selon le secrétaire permanent de la Politique Nationale de Logements (SP/PNL), Yacouba Dié c’est plus de 5164 logements sociaux et économiques qui ont été réalisés dans huit(8) villes.nous avons «Gaoua (567 logements) Manga (503 logements),, Tenkodogo (700 logements),Banfora (100 logements) Ziniaré(118 logements), Kombissiri (50 logements) Pô (50 logements) Koudougou (100 logements), Ouagadougou (3118 logements) et Bobo Dioulasso (58 logements) » a ajouté M.Dié. De de la mobilisation foncière pousuit-il, c’est environs 1700 ha  qui ont été mobilisés sur 2000 ha prévu soit un taux de 85% dans les différentes communes urbaines et rurales .A Ouagadougou, «un site aménagé d‘environ 100 ha à Bassinko et un nouveau site de 100 ha dans la commune rurale de Komsilga. à Bobo Dioulasso, deux sites respectivement de 180 ha et 20 ha ont été aménagés et viennent de connaître le démarrage des travaux de construction de logements ». Quant à la commercialisation des logements, elle est assurée par le centre de gestion des cités (CEGECI). Qui réaffirme que tout avance comme prévu même si Ya quelques difficultés.

Même si d’énormes difficultés sont rencontrés dans le processus de mobilisation des terrains, le PNCL, en guise de perspectives compte dans les jours à venir lancer de nouveaux chantiers à travers le pays.il s’agit notamment de celui de Fada N’Gourma, de Ouahigouya, Dori et Kaya. Par ailleur, lePNCL en ce qui concerne l’accès des populations aux logements ,le mécanisme  de commercialisation qui se base  sur le crédit acquéreurs ne semble pas être adapté aux revenus des populations. Par contre, il compte sur la contribution d’autres acteurs pour amoindrir les risques aux profits des populations.

Omar Idogo    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *