Accueil » Société » Promotion du vivre-ensemble : 10 clubs de paix installés par le ROAJELF

Promotion du vivre-ensemble : 10 clubs de paix installés par le ROAJELF

Le Réseau ouest africain des jeunes femmes leaders du Burkina Faso a procédé à l’installation  officielle de 10 clubs de paix dans 10  régions du pays. C’était ce jeudi 23 septembre 2021 à Ouagadougou. Dans le but de contribuer à la consolidation de la paix, et du vivre ensemble,  le Réseau ouest africain des Jeunes Femmes Leaders du Burkina (ROAJELF)  a procédé à l’installation  officielle de 10 clubs de paix dans 10  régions du pays des Hommes intègres à savoir, le Centre, le Plateau-central, le Centre-est, le Centre-ouest, le Centre-sud, l’Est, les hauts bassins, la Boucle du Mouhoun, et le Nord. Selon la présidente exécutive du Mouvement, Adèle Ouédraogo, les délégués des différents clubs pourront participer à instaurer la paix, le vivre ensemble qui sont leurs mission principales à travers de meilleurs comportements, une meilleure façon de raisonner. « Le Burkina a mal à sa paix » a-t-elle ajoutée, c’est ainsi qu’elle a saisi cette occasion pour appeler tous les acteurs de la société à s’unir afin de donner le meilleur d’eux-mêmes pour un avenir meilleur du pays des hommes intègres.

Quant à la chargée de mission auprès du ministère de la promotion de l’entreprenariat et de l’emploi, Jacqueline Ilboudo, elle s’est dit satisfaite et a félicité  cette initiative au profit des jeunes. Aussi, elle a encouragé les jeunes à être des relais auprès de la population afin de véhiculer  les principes de la paix, de cohésion sociale et de vivre ensemble, a-t-elle conclu.

Il faut noter qu’au Burkina Faso, les jeunes représentent 70% de la population. Ils jouent un rôle très important dans la vie la nation et sont donc perçus comme les principaux acteurs dans la promotion de la démocratie, de la paix et de la sécurité. Aussi ils sont les premières victimes de la radicalisation et des conflits. Leur participation est donc essentielle à la restauration d’une  paix durable au pays.

Rabiatou Ouédraogo (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *