Accueil » Déclarations-Communiqués » Publicité de produits de la pharmacopée : CVK TV auditionnée

Publicité de produits de la pharmacopée : CVK TV auditionnée

Communiqué de presse
La Commission de la publicité et des mutations technologiques du Conseil supérieur de la communication (CSC) a auditionné, le 24 juin 2021, le représentant de la télévision Canal Viim Koeega (CVK). Ce média a enfreint certaines dispositions de la loi N°080-2015/CNT du 23 novembre 2015 portant réglementation de la publicité au Burkina Faso.
En effet, la télévision CVK a, au cours d’une émission en langue mooré intitulée « Sonsga », diffusée le 9 juin 2021 aux environs de 17 heures, permis à un tradipraticien, El hadj Hafige BANDE, de décrire et de faire la promotion de produits de la médecine traditionnelle. Ce tradipraticien a également fait la promotion de son centre de santé. Au cours de cette même émission, l’identité et les contacts téléphoniques de l’invité étaient affichés à l’écran durant l’entretien. Il s’avère pourtant que le tradiparticien n’a reçu aucun visa du Ministre de la Santé pour faire la publicité de ses produits.
A l’analyse de l’émission, son contenu est qualifié de publicité. L’article 2 de l’alinéa 1 de la loi N°080-2015/CNT portant réglementation de la publicité au Burkina Faso définit la publicité comme « toute inscription, forme, image ou son destiné à informer le public ou à attirer son attention sur une marque, un produit ou un service ». Aussi, la diffusion d’une telle émission dans un média est contraire à la législation qui dispose, à l’article 31 de la loi N°080-2015/CNT du 23 novembre 2015, que « toute publicité de produits pharmaceutiques ou produits de la médecine traditionnelle est interdite auprès du grand public, sous réserve de l’obtention d’un visa délivré par le ministre en charge de la Santé ».
En rappel, en mai dernier, la télévision Canal3 avait été auditionnée pour avoir diffusé la même émission. En mars et en mai derniers, c’étaient les télévisions TVZ Africa et BF1 et la radio Optima FM qui avaient été auditionnées pour des faits similaires.
Il faut noter qu’avant cette audition, la télévision CVK avait été invitée à cesser immédiatement l’émission « Sonsga ».
La Commission de la publicité et des mutations technologiques transmettra au collège des Conseillers le rapport d’audition pour suite à donner.
La direction de la communication et des relations publiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *