Accueil » Que devient? » Que devient Frédéric Guirma?

Que devient Frédéric Guirma?

Nous apprenons du quotidien Le Pays qui lui a soumis un questionnaire en février 2015 que Frédéric Guirma est un historien de formation. Ce que beaucoup de Burkinabè ne savent pas. Il a même enseigné l’histoire dans une université américaine, avant de devenir bibliothécaire de ce qui allait devenir le CNRS, dont il a constitué le fond de bibliothèque de 1952 à 1959.

Frédéric Guirma, bien en jambes
Frédéric Guirma, bien en jambes

Mais ce que les Burkinabè d’une certaine génération savent de lui, c’est qu’il est un homme politique qui a été diplomate, premier ambassadeur de la Haute-Volta de Maurice Yaméogo au pays de l’Oncle Sam, de 1960 à 1963. C’est suite à une brouille entre ces deux hommes qu’il a été rappelé au pays et, depuis, il s’est adonné à la politique.

Plus récemment, Frédéric Guirma, sous la bannière du Front de Refus RDA, a participé à l’élection présidentielle de 1998 boycottée par les partis de l’opposition et où lui et Ram Ouédraogo ont ‘’accompagné’’ Blaise Compaoré à sa première réélection à 87,53% des suffrrages. Il tentera de se présenter à la présidentielle de 2005 mais sa candidature fut rejetée par le Conseil constitutionnel parce qu’elle a été déposée en dehors des délais légaux. ‘’Reclus’’ depuis ce temps en France, il fait de fréquentes apparitions lorsqu’un président du Faso rencontre les compatriotes résidents dans l’Hexagone. C’est lors de la récente visite de Roch Marc Christian Kaboré à Paris que nous avons aperçu Frédéric Guirma à la rencontre avec les Burkinabè de la diaspora française posant avec un confrère.

En tout cas, ce nonagénaire (85 ans) tient le poids de l’âge. Ce qui est dommage, c’est que cette bibliothèque vivante n’a pas encore partagé avec la jeunesse toute cette expérience. Comme bien d’autres de sa génération.

Lougouvinzourim

Un commentaire

  1. «Il a même enseigné l’histoire dans une université américaine, avant de devenir bibliothécaire de ce qui allait devenir le CNRS, dont il a constitué le fond de bibliothèque de 1952 à 1959».

    Si c’est le Frédéric Guirma que j’ai connu, qu’il y a erreur de date. Avant 1952, Frédéric était instituteur dans un village : Korsimoogho. Ce fut dans les année 1964-1965, qu’avec l’aide de son Excellence Skinner Elliott qui était en visite de recherche sur la coutume des Mossé que Frédéric a regagné les États-Unis pour ses études en histoire. Donc de 1952 à 1959, syndicaliste d’abord de la CATC aux Côtés de Joseph Ouédraogo il a pu rejoindre l’IFAN. Révisez bien son curriculum vitae qu’il vous a remis et vous verrez que vous avez pu mal lire à quelque part. Dans le cas contraire veuillez bien m’excuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.