Accueil » Gouvernance - Développement » Réhabilitation de la nationale N°25 dans le Nahouri: le gouvernement félicite la jeunesse de la province

Réhabilitation de la nationale N°25 dans le Nahouri: le gouvernement félicite la jeunesse de la province

La route nationale numéro 25 relie toutes les communes de la province du Nahouri. Elle va de la commune de Guiaro à Zecco, en passant par  Pô, Tiébélé, Ziou et Zecco. Cette voie est fortement endommagée à l’entrée de la commune de Tiébélé. Ce tronçon est suffisamment dégradé  et il y a un grand risque que la commune soit isolée pendant la saison d’hivernage prochaine. Sans attendre le gouvernement, la jeunesse de la province  s’est engagée à réparer le passage à travers des travaux d’intérêt commun. Pour témoigner la reconnaissance du gouvernement  à cette action, le ministre des Sports et Loisirs, accompagné par madame le gouverneur de la région du Centre-Sud, était sur le site ce jeudi 28 mai 2020. C’était une jeunesse déterminée qui a accueilli ces autorités auxquelles elle a traduit toute sa joie et égrené quelques doléances.

L’endroit dégradé par les eaux

Il était  environ 11 h 30 mn lorsque les autorités arrivaient à Badongo, village situé à 25 km de Pô. C’est à cet endroit que la route est endommagée  de façon  très inquiétante. La délégation a trouvé sur place de nombreux jeunes en action. Une visite guidée  des travaux a permis au ministre, au gouverneur, au haut-commissaire et à tous les officiels qui les accompagnaient de s’imprégner des difficultés du travail.

Après cela, le maire de la commune de Pô, Victor Zanguyo, a pris la parole pour remercier le gouvernement pour ce déplacement qui, à n’en pas douter, permettra de galvaniser ces jeunes déterminés. Monsieur le maire a expliqué le contexte dans lequel ces travaux se déroulent avant de souhaiter l’accompagnement du gouvernement.

A l’issue de son intervention Daouda AZOU

Le ministre des Sports explique les raisons de leur déplacement

PIOU ministre des Sports et Loisirs a dit combien cette détermination de la jeunesse réjouit le gouvernement. « Ailleurs des actions  violentes  comme le blocage des routes, les casses  des édifices publics  exigeant l’intervention  de l’Etat sont constatées et ici c’est le contraire» a-t-il déclaré. Pour monsieur le ministre le président du Faso est sensible à  leur action et il l’a envoyé    les féliciter  au regard de la mobilisation vue partout dans le monde par le biais des réseaux sociaux. Cette initiative doit être dupliquée à   travers le pays et le chef  l’Etat a promis les soutenir. Pour ce faire il demandé à la jeunesse d’adresser une demande au ministre des infrastructures budgétisant le nécessaire pour la réparation de la route  en collaboration avec les structures techniques dans un bref délai. Il a terminé son intervention disant sa satisfaction personnelle du travail et reste disponible en tant fils de la province à les accompagner. Quant au président de la coordination d’Action Citoyenne chargée de diriger l’activité monsieur  David OUSSALE, la voie de Tiébélé est dans un état inquiétant ce qui leur a poussé à entreprendre de la réparer.

Le responsable des jeunes sur le site des travaux

C’est pour  cette raison que des jeunes de toute la province se sont décidés à trouver une solution avant qu’une seconde tristesse ne soit constatée sur la route, un   décès  ayant déjà été pour cause de son mauvais état. De nombreuses volontés se sont déjà manifestées et le chemin reste toujours  long  a-t-il dit. Plusieurs autres doléances ont été formulées à  l’endroit du gouvernement que le ministre des sports a promis transmettre à qui de droit. Madame le gouverneur a embouché la même trompette que le ministre pour dire combien elle est satisfaite de cette action. Madame le gouverneur   s’est engagée à accélérer  la demande afin qu’une issue  favorable soit trouvée le plus vite possible.

 Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *