Accueil » Economie-Finances » Rencontre des patrons burkinabè : La 1ère édition se tiendra du 2 au 3 juin

Rencontre des patrons burkinabè : La 1ère édition se tiendra du 2 au 3 juin

Le Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) a convié les Hommes de médias à un point de presse qui s’est tenu ce mercredi 27 avril 2022 à Ouagadougou. Le 1er forum économique baptisé la Rencontre des patrons burkinabè (REPAB), au cours de laquelle seront distingués les meilleurs employeurs du Burkina, était à l’ordre du jour des échanges. La 1ère édition se tiendra du 2 au 3 juin prochain à Ouagadougou.

Le Vice-président du CNPB, Seydou Diakité appelle les patrons à la mobilisation

Dans le but de consolider ses acquis et d’avoir une vision claire des actions à entreprendre afin d’atteindre ses objectifs de développement, le Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) s’est doté d’un plan stratégique pour la période 2020-2024 qui prévoit à son axe 2, l’amélioration de la visibilité, l’accessibilité et l’image de marque du Conseil. Dans cette dynamique, le CNPB a décidé de l’organisation du 1er forum économique baptisé la Rencontre des patrons burkinabè (REPAB). Au cours de cette rencontre qui va durer 48 heures soit du 2 au 3 juin, seront distingués les meilleurs employeurs du Burkina. L’information a été donnée par le vice-président du Conseil national du patronat burkinabè, Seydou Diakité. De ses confidences, deux jours durant, Ouagadougou vibrera au rythme de la rencontre des patrons burkinabè ainsi que leurs partenaires avec au programme une séance plénière d’ouverture, des communications et présentations sur les activités du CNPB, des panels, des expositions, des rencontres d’affaires, des partages d’expérience d’employeurs, d’une séance plénière de clôture et une soirée gala de clôture avec remise de trophées aux meilleurs employeurs, dénommé « La nuit de l’employeur ».

Placée sous le thème : « Le patronat face aux défis du développement économique social du Burkina Faso », cette première édition sera l’occasion de présenter les grandes opportunités d’investissements du Burkina, aux nombreux investisseurs et autres partenaires économiques et aussi de promouvoir l’emploi décent a indiqué le vice-président. Si on s’en tient à ses dires, l’édition est placée sous le haut patronage du Premier ministre, Albert Ouédraogo, sous la présidence du président du CNPB, Apollinaire Compaoré. Cette édition est parrainée par le président de la Fédération des organisations patronales de l’Afrique de l’Ouest, par ailleurs président du patronat ivoirien.

Rappelons que le Conseil national du patronat burkinabè est l’organisation faitière des employeurs du Burkina Faso. C’est un syndicat professionnel des employeurs. Il les représente et défend leurs intérêts auprès des pouvoir publics, des partenaires au développement et des organisations syndicales des travailleurs. Il est également un cadre d’action de représentation, de coordination, de liaison et d’information en faveur du secteur privé national dans son ensemble. Le CNPB constitue une force solidaire, une force de représentation, de proposition, de négociation et de services, a conclu Seydou Diakité.

Edoé MENSAH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.