Accueil » Gouvernance - Développement » Risque d’inondation sur la boulevard des Tansoba: inspection des lieux, le ministre Bougouma rassure les riverains

Risque d’inondation sur la boulevard des Tansoba: inspection des lieux, le ministre Bougouma rassure les riverains

Le ministre des Infrastructures attentif aux explications des techniciens

Interpelé par les riverains des quartiers  de Ouagadougou, le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, a effectué une visite de terrain dans l’après-midi du mercredi 4 décembre 2019 sur la rocade sud-est du boulevard des Tansoba, plus connue sous le nom de la « Circulaire » actuellement en plein chantier. Après échanges et encouragements à l’entreprise en charge des travaux,le ministre Bougouma a , d’où l’objectif de sa visite rassuré les riverains qui craignent les  risques d’inondation  de ces travaux que  tous se fera dans les normes.

C’est au pas de cours que le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma ,accompagné d’une délégation de son département a visité le chantier de la  rocade sud-est du boulevard des Tansoba de Ouagadougou, officiellement lancé en juillet dernier par le président du Faso.Communément appelée « la circulaire », cette voie longue de 6,9 kilomètres  t’en attendu,  va désormais donner un autre aperçu aux usagers de la route.

Pour l’occasion,le centre de thérapie a été visité

Mais  quelques après le démarrage des travaux de ce chantier, les riverains du quartier sont inquiets  et interpellent le gouvernement  à prendre des mesures. En effet, ce boulevard aura quatre voies section-chaussée avec deux pistes cyclables de 3,50 mètres et tout au long de la route, les caniveaux seront couverts et deux passerelles seront réalisées.

le chef de projet, Akihiko Furuya, de l’entreprise DAI Nippon Construction

Et pour répondre à cet appel, le ministre Bougouma ainsi que ses techniciens ont inspectés les lieux. Après donc  tour du chantier, le chef du département en charge des infrastructures constate que  techniciens, contrôleurs et ouvrier sont tous à pied d’œuvre et les travaux avance normalement. Et pour le chef de projet, Akihiko Furuya, de l’entreprise DAI Nippon Construction, « il n’y a pas de risque d’inondation »,rassurant le ministre  puisqu’il est prévu des canaux de drainage des eaux. Aussi à cet projet, a-t-il ajouté au ministre que l’assainissement qui sera fait est global, avec des caniveaux de chaque côté de la voie.

Pour le ministre aux riverains, la quiétude est donc levée. Car dit –t-il « au regard de l’avancée des travaux, le  délai sera respectée pour le bonheur de tous ».

Il faut noter que  le coût global des travaux est estimé à environ 28 milliards de F CFA et sera livré selon le délai le 31 décembre 2021.

Idomar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *