Accueil » Monde » Russie: Poutine va pouvoir rester au pouvoir jusqu’en 2036

Russie: Poutine va pouvoir rester au pouvoir jusqu’en 2036

Les électeurs russes ont ouvert la voie à un maintien de Poutine au pouvoir jusqu’en 2036 en approuvant à une écrasante majorité un projet de réforme constitutionnelle, même si les détracteurs du président russe dénoncent une fraude massive.et selon les résultats officiels publiés  ce jeudi, après le comptage de la totalité des bulletins de vote, ont montré que Poutine a facilement gagné le droit de se présenter à nouveau pour deux mandats de six ans après la fin de son mandat actuel en 2024.

Agé de 67 ans, le président russe pourrait ainsi théoriquement rester au pouvoir jusqu’à 83 ans.77, 9% des électeurs russes avaient soutenu le projet de réforme constitutionnelle, avec un taux de participation de 65%, indique la Commission centrale des élections. Un vote qualifié transparent selon le chef de la commission centrale des élections russes, Ella Pamfilova, a affirmé  que les fonctionnaires avaient tout fait pour assurer son intégrité.

Alexeï Navalny, un opposant politique au régime, juge pour ce part que ce scrutin est illégitime et illégal et taillé sur mesure pour assurer une présidence à vie à Vladimir Poutine.« Nous ne reconnaîtrons jamais ce résultat », a-t-il déclaré à ses partisans dans une vidéo.

Le gouvernement a encouragé les électeurs à soutenir cette réforme, qualifiée de “coup d’Etat constitutionnel » par ses détracteurs, en leur promettant par tirage au sort des appartements et en organisant des campagnes de communication autour d’autres sujets populaires soumis au même référendum comme le maintien des retraites et l’interdiction de facto des mariages homosexuels.

L’Etat a également versé sur ordre de Vladimir Poutine une prime de 10.000 roubles (125 euros) aux parents au moment même où les Russes se rendaient aux urnes mercredi, dernier jour de ce scrutin étalé sur sept jours en raison du coronavirus. Même si l’épidémie a par ailleurs empêché les opposants d’organiser de grandes manifestations contre cette réforme. À Moscou, seul un petit groupe s’était rassemblé mercredi symboliquement sur la place Rouge.

On peut alors selon ces résultats dire que Vladimir Poutine, dont la longévité au pouvoir est la plus importante depuis Joseph Staline, n’a pas officiellement annoncé qu’il serait candidat à sa propre succession, ce qui ne fait toutefois guère de doute pour ses opposants.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *