Accueil » Sports-Loisirs » Soyons légalistes, soyons républicains

Soyons légalistes, soyons républicains

Le prochain renouvellement des instances du football national dispute l’actualité à la création de la CODER, la nouvelle version du Front républicain dont Ablassé Ouédraogo s’est épris éperdument et étreint à corps perdu. Mais nous allons parler de la candidature recalée par la structure chargée de la réception et de la validation des candidatures de celle de Amado Traoré à l’élection.

Amado Traoré (micro) lors de l'annonce de sa candidature (ph B24)
Amado Traoré (micro) lors de l’annonce de sa candidature (ph B24)

Nous entendons çà et là que des avocats vont entrer dans la danse et que, déjà, on susurre que les déçus menacent d’attaquer la légalité de la commission. Haba! Contester la légalité de la commission?! Il ne faut pas être un mauvais perdant, même si l’élection n’a pas encore eu lieu! Soyons légalistes!

Nous avons appris que c’est justement Amado Traoré qui a suggéré que chaque candidat puisse avoir un observateur au niveau de cette commission pour le représenter. Ce qui fut fait. D’ailleurs, déposer sa candidature auprès de cette structure démontre bien sa reconnaissance et ‘’son allégeance’’ à l’équipe dirigée par le colonel Souley Mohamed, l’organisateur de la CAN98 au Burkina en tandem avec le ministre des Sports de l’époque, le médecin-colonel Joseph André Tiendrebéogo.

Amado devrait avoir honte de ne pas ébruiter encore plus cette disqualification car quand on veut diriger une telle structure, on est tatillon plus que ça pour éviter des soucis à sa fédération. Si on peut se méprendre sur la validité de ses propres documents, on peut faire pire avec ceux des autres; ce qui se paie cash dans le domaine du foot.

On entend également dire que si sa candidature venait à être définitivement invalidée (il a fait appel), cela ne serait pas d’un bon présage pour la bonne participation des Etalons à la CAN 2017 car deux équipes iraient au Gabon: l’une pour pousser l’équipe nationale à la victoire et l’autre pour travailler à la couler; comme à Mali 2002.

Ce n’est pas parce qu’il a les moyens qu’il doit absolument gérer la fédé. Il sert assez bien le foot, en le finançant déjà.

Mais d’aucuns, qui semblent être dans le secret des dieux, pensent que tout ce cinéma n’est qu’un jeu. Pour eux, en réalité, c’est un ‘’football’’ que Amado est en train de jouer pour soutenir la candidature de Sita Sangaré. Allez-y comprendre le monde du football! Il y a plus de politique que de jeu.

Hidogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *