Accueil » Politique » Système d’information : la Primature se dote d’un schéma directeur pour les cinq prochaines années

Système d’information : la Primature se dote d’un schéma directeur pour les cinq prochaines années

Le Secrétaire général de la Primature, Abdoul Salam Gampéné, a présidé ce mardi 05 juillet 2022, la cérémonie de lancement du Schéma directeur du système d’information de la Primature. C’est un document qui va permettre à l’institution, d’assurer la cohérence et la performance de l’ensemble de son système d’information pour faire face à ses missions, dans la coordination de l’action gouvernementale.
La Primature s’est dotée d’un Schéma Directeur du Système d’Information (SDSI) pour la période 2022 à 2026. Il s’agit d’un document de plus de 400 pages, dont la synthèse a été présentée aux participants par la Directrice des Services Informatiques de la Primature, Mme Lucie Ouédraogo/Kanyala. Il ressort que la SDSI est un acte de planification permettant de définir le cadre d’évolution du Système d’Information (SI) de la Primature sur la période considérée. Elle prend en compte, l’ensemble des attentes exprimées par les utilisateurs du SI, dans l’accomplissement des missions de la Primature, et affirme une volonté forte d’optimisation des activités métiers au sein de l’organisation.
Le Secrétaire général, Abdoul Salam Gampéné, a salué la méthodologie utilisée qui a permis de faire une analyse diagnostique des forces et faiblesses, mais aussi les opportunités et les menaces. Il a aussi remercié, au nom du Premier ministre, tous les partenaires qui ont accompagné cette initiative.
Le Secrétaire général du ministère de la Transition digitale, des Postes et de la Communication électronique (MTDPCE), Kizito Traoré, a salué l’élaboration de ce document par la Primature. Pour lui, c’est une manière d’indiquer la voie à suivre. Même si c’est un pas important, M. Traoré a précisé que ce document est un outil de plaidoyer et que le défi reste la mobilisation des ressources pour son financement. En effet, sur les cinq (05) ans de sa mise en œuvre, la SDSI qui a quatre (04) objectifs stratégiques supportés par cinq (05) programmes et 73 projets, va coûter entre 2 milliards 700 millions et 4 milliards 200 millions FCFA.
Pour relever ce défi, la Primature, en plus de ses propres forces, peut compter sur la disponibilité du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Après avoir accompagné l’élaboration du document de schéma directeur, l’institution onusienne a réaffirmé sa disponibilité à appuyer le gouvernement, dans le domaine de la transformation digitale inclusive. L’annonce a été faite par la Représentante résidente par intérim, Isabelle Tschan. Elle a, par ailleurs, signé avec le Secrétaire général Abdoul Salam Gampéné, l’acte de transfert d’équipements de vidéoconférence au profit de la Primature.
L’élaboration et le pilotage d’un SDSI permet de disposer d’un système d’information fiable, sécurisé et efficient, permettant d’assurer la communication des données et leur valorisation à des fins de définition et de pilotage des politiques stratégiques. Cela nécessite, selon les techniciens, de faire évoluer ce système d’information dans un cadre cohérent, organisé et planifié.
DCRP/Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.